Conseil fédéral

08 décembre 2019 14:12; Act: 08.12.2019 14:48 Print

La formule magique remise en question

L'attaque des Verts contre Ignazio Cassis remet en cause un équilibre historique.

storybild

Si Regula Rytz est élue mercredi, elle entrera assurément dans l'histoire. (Photo: Keystone)

Une faute?

L'attaque des Verts contre Ignazio Cassis ressemble aux candidatures sauvages de l'UDC dans les années 2010, qui ont échoué. Comme l'UDC à l'époque, les écologistes dénoncent une mauvaise représentation de leur force électorale au Conseil fédéral.

Renverser un conseiller fédéral en place reste en effet extrêmement rare. Depuis 1848, ce n'est arrivé que quatre fois. Deux cas remontent au 19e siècle. Plus récemment, Ruth Metzler (PDC) a été évincée en 2003 par Christoph Blocher (UDC). Le même Zurichois n'a pas été reconduit en 2007.

Dans le cas de Ruth Metzler, les succès électoraux de l'UDC laissaient présager un échec de l'un des deux ministres PDC. Ce parti venait de passer sous la barre des 15% d'électeurs alors que l'UDC devenait pour la première fois en 2003 le parti le plus fort sous la Coupole, revendiquant un deuxième fauteuil au nom de la concordance.

En revanche, Christoph Blocher est victime quatre ans plus tard d'un véritable complot ourdi par le camp rose-vert. Controversé pour son manque de collégialité au gouvernement, il perd par 115 voix contre 125 à Eveline Widmer-Schlumpf. Cette affaire débouche sur une crise au sein de l'UDC.

L'anomalie de 2008

Le parti se scinde et ses deux élus au Conseil fédéral - la Grisonne et le Bernois Samuel Schmid - passent sous la bannière PBD. L'UDC, qui représente près de 29% d'électeurs au Parlement, se retrouve sans ministre de juin à décembre 2008, date de la démission du Bernois. L'arrivée d'Ueli Maurer ne suffit pas à panser les plaies.

Dès lors, l'UDC n'aura de cesse de dénoncer une formule magique qui n'est plus respectée. En septembre 2010, l'ancien conseiller national Jean-François Rime (UDC/FR) vise les deux sièges laissés vacants par Moritz Leuenberger (PS) et Hans-Rudolf Merz (PLR).

Il remet ça en décembre 2011, disputant carrément plusieurs sièges de ministres en place après avoir échoué à éjecter Eveline Widmer-Schlumpf. Chaque fois en vain. Le Parlement finit par revenir à une représentation plus fidèle de la force électorale des partis en 2015, au départ d'Eveline Widmer-Schlumpf.

Femmes PS sur la touche

D'autres «coups» ont été fomentés par des partis contre des candidats officiels. Dans l'histoire récente, cela a notamment été le cas lors de la montée en puissance des femmes. La droite n'a pas hésité à imposer ses vues aux socialistes, entraînant de véritables psychodrames.

En 1993, la syndicaliste genevoise Christiane Brunner, candidate officielle du PS, se voit doublée par son collègue de parti le Neuchâtelois Francis Matthey. Ce dernier finit par renoncer à son élection une semaine plus tard, là aussi une rareté dans l'histoire du pays.

Dix ans plus tôt, c'est la Zurichoise Lilian Uchtenhagen (PS), première femme à se présenter au Conseil fédéral, qui mord la poussière. Mal aimée de la droite, elle est évincée au profit du socialiste soleurois plus consensuel Otto Stich. C'est d'ailleurs en 1983 qu'apparaît pour la première fois la mention de la «Nuit des longs couteaux» dans le contexte helvétique.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luc le 08.12.2019 15:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    20 Min vertes

    On ne pourra pas dire que 20 Min ne roule pas vert. Quelle promotion pour ce parti à chaque occasion !!!

  • Jean1 le 08.12.2019 16:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais allô

    On peut pas arriver et tout vouloir changer. Ils ont montré quoi les verts rien ! D abord l on travaille et quand les résultats sont là et bien l on peut réclamer une place. De tout façon partout en Europe quand les verts sont arrivés au pouvoir, ils ont fait chou blanc ou éjecté du gouvernement

  • Dann le 08.12.2019 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des rigolos, rien de plus.

    Et je n'espère pas que les Laxatifs remettent en cause de qui fonctionne et envié par le monde entier. Cette bande verdâtre n'aura jamais le dernier mot, surtout pas Mme Salade à pédales ni l'angoisse Mazzone.

Les derniers commentaires

  • Dann le 10.12.2019 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas d'amalgames SVP

    Communiqué de presse des CFF: "Lisa, système de communication qui permet la liaison entre la loco et le personnel accrochant les wagons, est défaillant".

  • ganache le 09.12.2019 19:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des solutions...

    De quelle force parlent les écologistes ? à part des exigences !!! On veut des solutions et des idées concernant la planète, pas seulement des exigences... Etapresvous pourrez vous "installer" au CF

  • Frelon vert le 09.12.2019 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On passe à autre chose ?

    C'est la cinquième fois que 20 minutes nous rechauffe le même article. Ça commence à devenir indigeste Vivement mercredi

  • Fabien le 09.12.2019 09:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bye bye les verts

    Les verts ne sont que de petits jaloux, car pour la plupart ils vivent dans les villes, donc se sont des citadins qui ne rêvent que d'une chose, vivre à la campagne loin de ce brouhaha quotient, mais manque de bole ils ne peuvent pas vivre dans cette campagne paisible car cela va à l'encontre de leurs foutus principes. ( pas de voitures, en vélo c'est mieux) Donc vous savez quoi, moi je suis tellement bien dans mon trou perdu, très loin des ces petits hommes verts insignifiants.

    • jarod gibbs le 09.12.2019 11:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fabien

      J'adore,et quand tu pars te ressourcer de l'autre côté du monde,tu te pince le nez en arrivant a l'aéroport de la grande ville,ou tu monte un de tes ânes ?

    • On est aussi très bien chez nous le 09.12.2019 13:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @jarod gibbs

      Et qu'est ce que Fabien irait faire à l'autre bout de la planète ?

  • Stecatherine le 09.12.2019 08:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Girouette

    Il y a longtemps que le journalisme ne fait que suivre le vent.

    • Jean de Grün le 09.12.2019 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Stecatherine

      Le vent du progrès !!!