Suisse

22 novembre 2018 09:26; Act: 22.11.2018 11:02 Print

La franchise de base va grimper par étapes

Une hausse brutale à une franchise à 500 francs est écartée par le Conseil fédéral qui privilégie une augmentation par étapes.

storybild

Un projet prévoit d'adapter régulièrement les franchises jusqu'au seuil de 500 francs. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Faire passer rapidement la franchise de base dans l'assurance maladie de 300 à 500 francs nuirait aux bas revenus. Le Conseil fédéral préfère s'en tenir à une hausse par étapes. Il rejette une motion soutenue par la droite.

La motion émane de la commission de la santé publique du National. La gauche s'y oppose. La majorité bourgeoise y voit quant à elle un moyen d'inciter les assurés à adopter un comportement responsable et à éviter les consultations inutiles à l'hôpital ou en cabinet. Elle en attend des économies d'au moins 430 millions de francs dans les primes, soit 1,7% du total.

La droite se défend de s'en prendre aux plus démunis. Les personnes en situation économique difficile bénéficient de réductions de primes dont le montant annuel est largement supérieur à la franchise, à quoi peuvent s'ajouter des prestations complémentaires et l'allocation pour impotent. Quant aux malades chroniques, ils ont tout intérêt à ce que l'assurance maladie reste abordable.

Pas si vite

Dans son argumentation, la commission demande que le changement intervienne «le plus rapidement possible». Ce ne semble toutefois pas être l'horizon que se fixe le gouvernement. Dans sa réponse publiée jeudi, il rappelle s'être opposé à une motion semblable l'an dernier et estime que ses arguments restent valables.

Une augmentation de 66% de la franchise ordinaire ne peut être imposée, en particulier aux assurés de condition économique modeste, selon le Conseil fédéral. Tout au plus le seuil de 500 francs pourrait être atteint «à moyen terme».

Un projet, sur lequel le National débattra lundi parallèlement à la motion, prévoit en effet d'adapter régulièrement les franchises. Elles devraient ainsi augmenter de 50 francs dès que les coûts bruts moyens par assuré auront dépassé le montant équivalant à treize fois la franchise ordinaire.

Le Conseil fédéral relève par ailleurs que la motion de la commission est en contradiction avec une autre motion adoptée cette année par le Parlement et qui demande de conserver tous les échelons actuels de franchises. Ce dernier texte avait été lancé pour contrecarrer les velléités du ministre de la santé Alain Berset de revoir le système des franchises.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nikko le 22.11.2018 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Baissez les salaires

    Commencez par baisser les salaires de tous ces managers des caisses maladies payés par nos primes et surtout supprimer les budgets marketing et pubs

  • Piloux le 22.11.2018 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Merci aux décideurs.....

    Les personnes de cette commission ont surement des salaires au dessus de la moyenne et ne savent même pas ce que cela représente pour ceux qui compte leur monnaie en fin de mois. Pensent-ils à tous ceux qui sont à la limite de l'imposable pour 50 Frs de trop !

  • 69 Bonzes le 22.11.2018 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais que fait la police? ...

    ... Comme on dirait en suisse romande! En effet ce vol légalisé se perpétue. De même que cette perpétuelle culpabilisation du citoyen/patient: c'est forcément de sa faute, et uniquement de sa faute, si les coûts de santé augmentent. Ben voyons! Lécran de fumée est solidement généré pour cacher les vrais coupables: les assureurs eux-mêmes! Nous voulons la transparence des coûts de gestion des caisses et la justification des salaires annuels des dirigeants (par exemple RB-ASSURA=780kCHF; PC-CSS=743kCHF; DS-HELSANA=686 kCHF; RD-SWICA=620 kCHF). A quand les gilets jaunes en Suisse?

Les derniers commentaires

  • Lara le 26.11.2018 23:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Agissons ensemble !

    Pourquoi continuer de se faire tondre ... il est temps de réagir ! Il faut absolument agir ensemble pour se faire entendre. Une solution : une Caisse cantonale. Les assureurs ne se soucient en rien des augmentations qui pèsent lourdement et inexorablement dans les budgets de chacun... c'est intolérable ! Pas de souci, ils pourront continuer de faire leur business avec les assurances complémentaires, et tout le monde y trouvera son compte. Il est temps d'agir, écrivez aux personnes compétentes.

  • Daniel KETTERER le 23.11.2018 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Kettydan

    Lamentable!! Les malades chroniques tels ceux victimes du diabète, coeur, poumons faisant partie de la classe moyenne encore ponctionnés. A quoi réfléchissent encore certains édiles?? A l'avantage qu'ils retireront? A nous de réfléchir à ces sombres élus lors des prochaines votations.

  • Wallaby le 23.11.2018 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Revenir en arrière

    Pourquoi ne pas revenir à l'ancien système qui fonctionnait très bien avec des primes abordables, alors pourquoi pas une initiative afin de revenir en arrière. Au fait la LAMAL c'est bien une idée de ce cher PS.

    • Jean Revienspas le 26.11.2018 12:55 Report dénoncer ce commentaire

      On à mal à la LAMAL

      Vous avez raison, entre ceux qui "touchent" entre CHF.700'000 et CHF.800'000 de salaire par années, c'est indécent, mais ne les méritent pas et avec cette LAMAL on l'a vraiment mal! Cette chère, très chère Madame Ruth Dreifuss, moi qui l'admirais, c'est depuis longtemps plus le cas. Elle nous a fait un "cadeau" empoisonné. Et ce cher Monsieur Berset, qui parle beaucoup mais ne fait rien pour améliorer la situation de beaucoup de pauvres gens en ce qui concerne les assurances maladies. Tous à la solde des assurances maladies

  • Le welche libéral-PLR le 23.11.2018 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cessez enfin!

    Je suis affligé par tant de commentaires orientés, négatifs. Pourquoi donc devrait-on changer un système qui fonctionne?

    • Jean Revienspas le 26.11.2018 12:58 Report dénoncer ce commentaire

      Je me demande?

      Je ne suis pas étonné de votre commentaire égoïste. Avez-vous réfléchis aux personnes qui n'ont plus les moyens?Bien à vous quand même.

  • Pierre Albert le 23.11.2018 04:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Actuellement

    1/3 des coûts sont supportés par lassuré entre la franchise et la participation. Cette assurance est devenue inutile. Donc enlevons lobligation ! Nous vivrons mieux

    • Pas si vite le 23.11.2018 14:02 Report dénoncer ce commentaire

      Pierre Albert

      l'obligation d'être assuré est une bonne chose, car autrement il serait impossible de ce soigner pour certaines personnes, vu, que l'état ne serait plus dans l'obligation d'aider. C'est le système qui ne fonctionne plus, les salaires des dirigeants des assu sont bien trop élevé, de plus la moitié de celui-ci, est payé par nos primes. Faire une caisse publique et part canton me paraît bien, encore faut-il que les citoyen-s-nes acceptent, pas comme la dernière fois. Râler c'est bien, votez juste c'est mieux.