Suisse

12 juillet 2018 16:41; Act: 12.07.2018 22:35 Print

La hausse des primes maladies sera moins salée

Le coût de l'assurance santé devrait augmenter moins fortement en 2019 (3%) que les années précédentes. Le principal facteur est un recul des coûts hospitaliers.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Petite lumière à l'horizon pour les assurés: les primes maladies devraient augmenter moins fortement en 2019 ( 3%) que les années précédentes. Le principal facteur est un recul des coûts hospitaliers.

En 2017, les prestations de l'assurance obligatoire de soin ont augmenté de 1,7% par personne, soit de 3788 à 3851 francs, a communiqué jeudi santésuisse. La moyenne pluriannuelle se situe à 3,2%.

Pour 2018, la faîtière des caisses-maladies s'attend à une croissance par assuré d'environ 3%. La majoration des primes pour les adultes devrait se situer dans ces valeurs. Elle s'élevait à 4% durant les dernières années.

Selon comparis.ch, les primes maladies de l'assurance de base pour 2019 devraient grimper d'environ 4%. Le comparateur en ligne invoquait mi-juin le volume consommé en termes de prestations médicales, plutôt que les prix, comme principale cause de cette progression.

Effet de transfert

Le secteur hospitalier stationnaire a contribué à la croissance modérée des coûts. Il enregistre un recul de 3,1% par assuré. Selon santé suisse, l'ajustement de la clé de répartition des cantons à 55% au minimum des coûts hospitaliers et une légère baisse des prix de base ont considérablement ralenti à la croissance des coûts.

Il ne s'agit toutefois pas de véritables économies, a expliqué la directrice de santésuisse, Verena Nold, à la radio alémanique SRF. «Il y a eu des transferts de coûts des payeurs de primes vers les cantons, donc les contribuables.»

Dans les domaines «hôpital ambulatoire» ( 4,1%) et «médecin ambulatoire» ( 2,6%) les coûts ont augmenté. Ce développement est aussi à mettre sur le compte de l'effet de transfert du stationnaire vers l'ambulatoire. Ce transfert est entièrement à la charge des payeurs de prime puisque les cantons ne participent pas aux coûts ambulatoires.

Les prix des médicaments ont augmenté de 5,7%. L'examen périodique des prix par l'Office fédéral de la santé publique, qui peut avoir un effet modérateur, n'a été repris que fin 2018. De plus, l'utilisation des génériques, censée tirer les prix vers le bas, demeure inférieure à la moyenne internationale, estime l'organisation.

Allégement pour les jeunes

Une bonne nouvelle se profile toutefois pour les familles en particulier. Suite à l'explosion des primes ces dernières années, le Parlement a décidé en 2017 de réduire les primes pour les jeunes adultes de 19 à 25 ans.

Pour cette catégorie d'âge, le versement dans la compensation des risques diminue. Les caisses maladies pourront offrir des rabais dès 2019. Les primes pourraient baisser de 100 francs par mois.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maria Genève le 13.07.2018 02:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une famille

    Une famille de 4 personnes dont deux enfants majeur payent plus de 2000.-/mois vous trouvez ça normal??? Stop on en peux plus!!!

  • Shanouille le 12.07.2018 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Salée ou pas !

    Pourquoi encore augmenter ces primes ?? La plupart des gens ne paient déjà plus actuellement leurs mensualités et se retrouve aux poursuites ! Arrêtez donc de nous enfoncer!

  • Ti-Toss le 12.07.2018 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bénéfice santé...

    Il devrait être interdit au assurance maladie de faire du bénéfice sur la santé des gens, ou alors le reverser à des associations qui lutte contre des maladies graves. Mais à quoi bon penser aux autres quand on peut se sacheter des belles villas en bord de mer...

Les derniers commentaires

  • Salamin le 15.07.2018 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    Moitié à letranger Et moitié en Suisse

    Je suis un retraité et si il le faut je pars pour 6 mois ailleurs et je ne payerai pas cette assurance . Je pars en hiver où il fait bon vivre . 6 mois a letranger Et 6 mois en Suisse comme ça je ne payerai que la moitié . Je ne suis pas millionnaire en plus je nai pas à devoir payer pour les assistés .

  • Ernest S. le 14.07.2018 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les économies ?

    Il existe pas mal de possibilités, il paraît que 20% des interventions médicales sont parfaitement inutiles, et les prix des médicaments sont indécents en Suisse, tout comme les revenus de certains médecins. Et par exemple des franchises par cas et non par année pour tout le monde ?

  • justin le 13.07.2018 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    lepetitgrandalain

    M. Berset, Allo. C'est plutôt silence radio. Le monsieur se fait plutôt discret. Il est peut être dans ces petits souliers car c'est pas lui qui tient le couteau par le manche. Le pauvre.

  • Passepoil le 13.07.2018 16:03 Report dénoncer ce commentaire

    Payer et fermez la, c'est la loi.

    je me souviens que la majorité des suisses à voté pour faire payer 5% de la population non assurée, tout ceux que je connaissais à l' époque se réjouissaient quand ils me disaient que je devrais me plier à la loi et cracher au bassinet, résultat, cette même majorité se fait latéralement plumer le croupion, avouez qu' au début l' idées de faire passer à la caisse de gens qui ne demandent rien était séduisante et bien à chaque augmentation, je me dis c'es pas demain la veille que je serais assuré, ils doivent courir d'abord après les mauvais payeurs avant de se soucier de moi.

  • zigouille le 13.07.2018 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop

    C'est pas une augmentation de 3% que le peuple Suisse veut c'est une réduction de 3% autrement tous à Berne !