Canton de Zurich

28 mars 2017 13:57; Act: 28.03.2017 14:32 Print

La justice ne veut pas «J» comme 4e prénom

Des parents ont voulu donner la lettre «J» comme quatrième prénom à leur fille. La justice zurichoise en a décidé autrement.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Nommer sa fille d'un simple «J» est inacceptable, même s'il s'agit de son quatrième prénom. La justice zurichoise donne tort à des parents qui voulaient ainsi rendre hommage à la fois à une arrière grand-mère nommée Johanna et à un arrière grand-père nommé Josef.

«Si les parents voulaient à tout prix unir ces deux prénoms dans un seul, ils auraient pu le faire à travers le prénom 'Jo'», souligne le Tribunal administratif zurichois dans un verdict publié mardi. La Cour confirme ainsi la décision de l'office d'état civil de rejeter le quatrième prénom proposé par les parents.

Il est, en principe, possible de prénommer son enfant de manière totalement libre, pour autant que le prénom ne porte pas atteinte aux intérêts de l'enfant, indique l'ordonnance fédérale d'état civil. Les prénoms absurdes et choquants sont écartés.

Comme un chiffre, pas comme un «Jay»

Dans le cas présent, appeler un enfant «J» équivaut à lui attribuer un matricule, estime le Tribunal administratif zurichois. Cette lettre pourrait en outre être confondue avec une abréviation à laquelle il manquerait un point.

La Cour a en outre rejeté l'argument des parents qui entendaient prononcer la lettre «J» à l'anglaise («Jay»). Dans ce cas, ils auraient dû choisir le prénom «Jay», «J» se prononçant «Jot» en allemand (ou «Ji» en français).

Enfin, le fait que «J» ne devait être que le quatrième prénom et non pas le prénom principal n'entre pas en ligne de compte aux yeux des juges. Il n'existe pas d'ordre de classement en la matière dans le registre d'état civil.

Chaque prénom enregistré est susceptible d'être employé comme prénom usuel, peu importe sa position dans l'ordre de dénomination.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Benoît le 28.03.2017 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    4 prénom c'est déjà ridicule

    Avant de savoir si J est un prénom ou pas, le fait de donner 4 prénom a son enfant est déjà ridicule...

  • lalala le 28.03.2017 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais.

    On ne joue pas avec un enfant, ce n'est pas un jouet. Donnez de vrais prénoms à vos gosses.

  • Nat le 28.03.2017 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    Moi c'est Q

Les derniers commentaires

  • LFM le 29.03.2017 21:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????

    Conclusion ! Qu'est ce que ça peut vous foutre ??

  • Alexandre Courvoisier le 29.03.2017 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Johanna & Joseph --> Jo, logique pourtant.

    Ils n'ont qu'à appeler leur fille Jo, comme y a sagement invité le Juge. Non seulement il s'agit là d'un prénom qui tend à devenir conventionnel, voire courant, mais en plus: C'est la plus grande partie commune existant entre Johanna et Joseph. Donc ils seront encore gagnants, sur le plan de l'hommage. Franchement: Je ne vois PAS du Tout où est le problème! Ils n'ont qu'à appliquer Jo comme prénom.

  • Potin le 29.03.2017 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les chiffres ?

    Numéro 6, ça correspond mieux à notre époque... J'ai été marqué aux fers, désolé...

    • LFM le 30.03.2017 10:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Potin

      Non non, c'est nous ! On l'avait remarqué ! Des séquelles ??

  • Nicole Marthe le 29.03.2017 08:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nocky

    Dans certaines régions d' espagne toutes les filles ont comme premier prénom Maria et les garçons José. HEUREUSEMENT qu il y a le deuzième....

  • Un papa heureux le 29.03.2017 07:08 Report dénoncer ce commentaire

    Une lettre muette en moins

    L'idée de baptiser un enfant d'une seule lettre est idiot même si c'est le 4e prénom. Il est vrai aussi que dans certains cas, l'officier d'état civil peut être borné. Nous avons baptisé notre enfant d'un prénom très commun en enlevant une lettre muette. Impossible pour l'officier d'état civil de notre canton ( moins pour ses confrères des autres cantons), il justifiait qu'on créait un nouveau prénom et que ça pourrait lui porter atteinte et qu'il devrait souvent l'épeler. Finalement nous avons eu gain de cause.