Sport d'hiver

08 février 2011 11:04; Act: 08.02.2011 11:10 Print

La luge fait près de 10'000 blessés par année

Suite à une série d'accidents de luge mortels cet hiver, le Bureau de prévention des accidents (bpa) met en garde contre les dangers liés à ce sport.

storybild

La luge n'est pas un sport anodin. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Si la pratique de la luge peut paraître anodine, elle n'est pas sans risque pour ses adeptes, comme en témoignent chaque année près de 10'000 blessés.

Avant de s'élancer sur la piste, les lugeurs devraient se familiariser avec leur engin et savoir comment le diriger et le freiner, rappelle le bpa dans un communiqué mardi. Car le pilotage diffère selon qu'on utilise une luge en bois classique de type «Davos», une luge de randonnée ou un bob.

Pour pratiquer la luge, il est préférable de choisir les pistes prévues à cet effet. Le bpa souligne aussi l'importance de l'équipement. Des «chaussures montantes à semelle profilée» sont primordiales puisqu'elles permettent de freiner correctement. Le port du casque est aussi recommandé, en raison des vitesses élevées que peuvent atteindre les lugeurs.

Distance de sécurité

Des règles fondamentales de sécurité sont encore ignorées des lugeurs, comme le fait de respecter une distance minimale de sécurité. Le bpa rappelle aussi que seule la position assise permet de piloter et de freiner et que l'influence de l'alcool ou d'autres drogues augmente le risque d'accidents.

Quatre personnes ont perdu la vie dans des accidents de luge cet hiver. La semaine dernière, un Hongrois d'une cinquantaine d'années a percuté un arbre aux Diablerets (VD) lors d'une sortie d'entreprise. Un requérant d'asile Syrien âgé de 35 ans a également heurté un arbre à Melchsee-Frutt (OW).

En décembre, un enfant de huit ans est décédé à Gryon (VD) après avoir percuté un fenil. Enfin, une jeune femme de 21 ans a fait une chute de 20 mètres suite à une sortie de virage à Grindelwald (BE).

(ats)