Transports

17 février 2020 15:33; Act: 17.02.2020 17:41 Print

La pénurie de chauffeurs sévit en Suisse

CFF et BLS ont convenu de ne plus débaucher de mécaniciens de locomotives chez le concurrent pour la conduite des trains sur les lignes Berne-Bienne et Berne-Berthoud-Olten.

storybild

Ce ne sont pas les trains qui manquent mais le personnel pour les conduire. (Photo: Keystone)

Une faute?

La pénurie de chauffeurs, tant sur la route que le rail, est manifeste en Suisse depuis quelque temps déjà et la bataille fait rage entre les compagnies pour recruter du personnel. Sous la pression de la ministre de tutelle, deux des plus grandes, CFF et BLS, ont enterré la hache de guerre, partiellement au moins.

Comme le révèle lundi le quotidien bernois «Der Bund», les deux compagnies ont signé en août dernier un accord leur interdisant toute débauche de mécaniciens de locomotives chez le concurrent pour la conduite des trains sur les lignes Berne-Bienne et Berne-Berthoud-Olten. Toutes deux sont nouvellement exploitées par BLS, depuis décembre dernier pour la première, à partir de décembre prochain pour la seconde.

D'après les termes de cet accord inspiré par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga et confirmé lundi à Keystone-ATS par un porte-parole des CFF, aucune des deux compagnies n'a le droit de prendre contact avec du personnel employé chez l'autre sans en avoir reçu l'accord écrit préalable de cette dernière.

Au Tessin aussi

Le problème de pénurie de chauffeurs existe aussi sur la route, comme l'illustrent notamment les difficultés pour CarPostal de trouver du personnel au Tessin. L'ouverture à la fin de l'année du tunnel du Ceneri va élargir l'offre en transports publics routiers. Ainsi CarPostal doit recruter près de 150 nouveaux conducteurs de bus dans ce canton.

Elle s'appuie pour ce faire sur l'agence pour l'emploi et les autorités cantonales. Mais l'entreprise cherche aussi à débaucher auprès de la concurrence. La situation au Tessin augure de celle attendue au plan suisse à l'avenir. La pénurie n'y est encore pas aiguë, mais CarPostal aura besoin d'environ 800 nouveaux conducteurs au cours des dix prochaines années. Les raisons sont les retraites et fluctuations du personnel ainsi que l'élargissement de la gamme.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cheminot déçu le 17.02.2020 16:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    normal !!

    on ne peut pas embaucher, en demandant au gens de travailler en horaires irréguliers, des week-ends, des fériés et les payer au lance pierre, et on attend pas non plus, en voulant faire des économies, attendre pour assurer la relève du personnel qui part à la retraite ou démissionne, sans compter les malades etc., on récolte ce que l'on sème !!

  • Alain Portant le 17.02.2020 16:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ahhh les CFF

    QUOI ?? Personne veut faire des horaires horribles pour un salaire misérable ?? Je comprends pas...

  • MaxLa le 17.02.2020 16:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chercher l'erreur

    les grands dirigeants on rien fait à par supprimé du personnel pour leurs profits et maintenant ils manquent du personel un peu partout chercher l'erreur

Les derniers commentaires

  • Claude François le 18.02.2020 11:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Travailleurs Suisse ?

    ils vont dire qu'ils ne trouvent personnes en suisse et vont engager des travailleurs étrangers. Avec 4% de chômage ,ils n'arrivent pas à trouver? C'est vrai que la moitié sont des vieux de plus de 55 ans.

    • Cheminot le 18.02.2020 13:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Claude François

      Eh Claude François, reste dans ta baignoire avec ton ampoule, ça évitera des âneries pareils. En 2020, on arrive à avoir encore du racisme, c'est lamentable. Les Suisses comme vous dites, faudrait déjà qu'il postule, car beaucoup ne veulent pas de contrainte et espérer a vivre avec leurs trains trains quotidien et pouvoir aussi faire toujours des soirées. Au-delà de ça, il faut déjà réussir à passer les examens médicaux et psychotechniques pour pouvoir espérer accéder à ce beau métier.

  • Carl le 18.02.2020 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Idéal pour les parents avec enfants en âge de scol

    présent entre 9h et 11 h 30 Entre 14h et 15h30 Et entre 21 h et 4 h du matin 1 dimanche par mois

  • Carl le 18.02.2020 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Engager vous vites place disponible

    Travailler 6 jours sur 7, présence 13 h et plus si affinités, travailler autant de jours que de nuit, possibilité de travailler 13 jours affilées éventuellement 4 jours de repos par mois . Si ça motive engager vous

  • a moor le 18.02.2020 09:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive les teavailleurs bon marché

    c'est plus simple de faire venir du bon marché de l'UE....apres la votation... on va pas gaspiller dd l'argent pour les suisses

  • Klasse Superior le 18.02.2020 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela fait mieux master

    marcValais peut pas s'engager , il a fait un master. Un simple diplôme quoi en français,