Suisse

21 novembre 2018 20:31; Act: 21.11.2018 20:31 Print

La pilule peut être dangereuse: cela sera noté

La notice d'emballage du moyen de contraception hormonal sera adaptée en Suisse au courant de l'an 2019. Elle devra mettre en garde contre les risques de dépression et de suicide.

storybild

(Photo: Keystone/Christian Beutler)

Sur ce sujet
Une faute?

Les femmes qui prennent la pilule courent un risque plus élevé de devenir dépressives et, par conséquent, de s'ôter la vie. C'est le résultat d'une étude danoise (lire encadré). Forte de ses constatations, l'Agence européenne des médicaments demande que la notice d'emballage de ce moyen de contraception hormonal soit adaptée afin de mettre en garde contre les risques de dépression et de suicide.

Contacté par le «TagesAnzeiger», Swissmedic confirme que ces changements seront aussi appliqués en Suisse. L'institut suisse des produits thérapeutiques ignore cependant quand la notice sera adaptée en Suisse et quelle formulation sera choisie. L'institut précise uniquement que les modifications seront adoptées au courant de l'an prochain.

La pilule a de moins en moins la cote

Daniel Surbek, professeur en gynécologie à l'Hôpital de l'Ile à Berne, affirme: «C'est juste que Swissmedic souhaite mettre en garde contre de tels effets secondaires psychiques.» Selon lui, les résultats de l'étude danoise sont pertinents et ont été confirmés. Il tient cependant à préciser qu'il est important de ne pas surévaluer la situation: «Le risque de dépression est généralement très faible auprès des jeunes femmes et prendre la pilule n'augmente que légèrement ce risque.»

Contactée, la société suisse des pharmaciens n'a pas souhaité commenter la décision de Swissmedic. Elle n'a pas non plus été en mesure d'évaluer si cette décision aura une incidence sur les ventes. Reste à noter qu'au cours des dernières années, celles-ci n'ont cessé de reculer en Suisse. En 2008, 1,8 million de paquets ont été vendus contre seulement 1,3 million en 2016. En Suisse, près d'une femme sur quatre en âge de procréer prend la pilule.

(ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Sairien le 21.11.2018 20:48 Report dénoncer ce commentaire

    So what

    Ce qui est important, c'est qu'en cas de soucis, cela dédouanera les fabricants... Quelle belle avancée.

  • Lydie Pastori le 21.11.2018 23:11 Report dénoncer ce commentaire

    Plus jamais!

    Bientôt 9 ans que jai arrêté cette saloperie et je me porte tellement mieux! Prise de poids, dépression, baisse voir disparition de la libido, mycoses à répétition, humeur fluctuante et imprévisible, jai cumulé les effets indésirables et heureusement, je suis encore en vie...

  • Coco le 21.11.2018 21:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Risques de dépression et de suicides

    Et bien dautres.....

Les derniers commentaires

  • Mylène le 22.11.2018 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans hormones

    Faites comme moi si vous êtes trop sensible aux hormones. Préservatif. PS: ça fait plus de 12 ans que nous sommes ensemble. Après, je réalise que j'ai de la chance d'avoir une bonne santé et de pas être tenue de prendre ces contraceptifs hormonaux. Comme certaines.

  • Jeanine le 22.11.2018 13:29 Report dénoncer ce commentaire

    les solutions

    Vous parlez beaucoup de vasectomie, mais sachez qu'il existe aussi la ligature des trompes, le préservatif, l'abstention ou même le sexe anal si vous voulez éviter la pilule.....

  • Mimi Peps le 22.11.2018 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    La science avance, l'humanité moins

    Il faut savoir que la pilule masculine existe et ce, avec beaucoup moins d'effets secondaires négatifs sur la santé. MAIS comme cela fait des années que le monde a pris l'habitude de bousiller le corps de la femme, personne n'en parle.

    • mimi le 22.11.2018 13:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mimi Peps

      merci pour l'information, comme vous dites j'ai 45 ans mais je n'étais pas au courant, je vais en parler à mon mari.

  • J.J le 22.11.2018 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bien plus grave ...

    Sans compter le risque de tumeur cérébrale. J'ai eu des migraines pendant plus de 10ans. Un jour, plus de sensation d'un côté du corps puis 2 jours plus tard, une très grosse migraine avec perte de connaissance. Après scanner cérébral on m'a diagnostiqué un méningiome de 2cm. Depuis qu'on me l'a retiré, plus aucune migraine. Après analyse, mon neurochirurgien m'a dit que c'était dû à la contraception. Du coup, je n'en prends plus !

  • Sisyphe le 22.11.2018 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Des chiffres qui font peur

    14% de tentatives de suicide, je trouve ça énorme. La société est malade.