Blanchiment d'argent

28 novembre 2017 15:05; Act: 28.11.2017 16:57 Print

La police identifie 32 «money mules» en Suisse

Les forces de l'ordre helvétiques ont récemment mis la main sur plusieurs personnes soupçonnées de blanchiment d'argent, dans le cadre d'une action internationale.

storybild
Une faute?

Une opération internationale contre des «mules à argent» a eu lieu du 20 au 24 novembre dans 26 pays européens. En Suisse, l'opération était coordonnée par le centre de compétence de cybercriminalité de la police zurichoise. Deux personnes ont été arrêtées et 32 «mules» identifiées, ont indiqué mardi dans un communiqué commun le Ministère public zurichois, la police cantonale zurichoise et la police municipale de Zurich.

Au niveau européen, 159 personnes ont été arrêtées et 766 «mules» ont été identifiées en Europe.

Recrutement sur internet

Les «mules» sont recrutées sur internet comme agents financiers par des organisations criminelles dans le but de transférer de l'argent sale sur des comptes afin de le blanchir. Cet argent provient notamment du trafic de drogues, du trafic d'êtres humains et d'escroqueries sur internet. Toute personne qui met son compte à disposition pour transférer de l'argent sale peut être accusée de complicité de blanchiment.

(ats)