Soleure

28 février 2019 17:55; Act: 28.02.2019 20:30 Print

La police tire sur un chat: amis des animaux outrés

Des protecteurs des bêtes n’en reviennent pas. Des policiers ont tiré sur un chat au lieu de lui porter secours. La police s’explique.

storybild

L'animal souffrait et était dans un triste état. (photo d'illustration) (Photo: iStock)

Une faute?

Lundi soir, Balstahl, un témoin voit un chat se faire shooter par une voiture et offre son aide aux policiers présents. «Je voulais le prendre et l’amener aux urgences» déclare-t-il. Mais ça n’a pas marché et lorsque le minet a résisté, le policier a sorti son arme de service et a tiré. Le témoin se demande si la police n’aurait-elle pas dû amener elle-même le chat chez un vétérinaire. Et l’affaire a fait le buzz sur une page Facebook spécialisée sur les questions juridiques.

Plainte envisageable

Contactée, Esther Geisser, avocate et militante auprès de l’organisation de protection des animaux Netap, qui a eu vent du cas, s’exprime: «Je suppose qu’un policier n’a pas la compétence de tirer un chat.» Elle est d’avis que tant le propriétaire de l’animal que le vétérinaire cantonal peuvent déposer plainte.

Un cas de force majeure

Andreas Mock, porte-parole de la police cantonale soleuroise donne une explication. «En principe, la police a le droit de tirer sur un animal blessé.» Dans le cas précis, les forces de l’ordre ont été avisées peu avant 22h qu’un chat avait été heurté à Balsthal. A leur arrivée, les agents ont constaté que le minet souffrait de très graves blessures. «Le chat était incapable de bouger, il saignait des deux oreilles et avait un œil qui était sorti de son orbite. Il était évident que l’animal souffrait énormément et qu’il ne pouvait plus être aidé» indique Andreas Mock.

De plus, il n’avait pas de collier et n’était pas équipé d’une puce. Le propriétaire n’aurait pas pu être contacté à temps. C’est pour cela que le policier a abrégé les souffrances de la pauvre bête.

(bho/jbm)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • stinkson le 28.02.2019 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvre bête

    Saigner des oreilles, un oeil hors de son orbite... Ça laisse penser que le policier a fait ce qu'il fallait

  • Larme à l'oeil le 28.02.2019 18:15 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre chat et pauvre policier

    En lisant le titre j'étais outrée, mais après avoir lu l'article je crois que le policier a eu beaucoup de courage, et que ça n'a pas du être facile pour lui non-plus. Je ne pense pas qu'il est entrain de passer une super bonne soirée le sourire jusqu'aux oreilles.

  • Mafoi le 28.02.2019 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Désolé mais quand un animal souffre, c'est la meilleure solution.. Puis des chats, il y en a trop en europe, ce qui nuit à l'équilibre des espèces.

Les derniers commentaires

  • Catfight le 01.03.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci à son Ange gardien

    Merci à ce policier qui n'a fait qu'écouter son coeur et sa raison pour abréger les souffrances de ce pauvre chat. Moi qui adore les bêtes et qui est propriétaire de chat, quand mon 1er chat que j'avais récupéré abandonné et malade que j'ai soigné et qui avait l'habitude de sortir un jour n'est pas rentrer car il avait été fauché par une auto et que le conducteur ne s'était pas arrêté, il a malheureusement pendant des jours essayé de rentrer à la maison et est resté agoniser dans un jardin jusqu'à ce que quelqu'un le voit et m'avertisse car le mien était bien sûr identifié par collier et médaille, moi qui l'ai chercher durant des jours sans le retrouver, j'étais heureuse qu'on me tél mais la joie est très vite retombée bassin fracturé avec des blessures internes, tout avait explosé dans ses organes, oui je l'ai de suite transporté chez le vétérinaire mais qui n'a pas eu d'autre choix que de l'endormir alors mon plus gros chagrin c'est de me dire que j'aurais préféré qu'il meurt sur le coup ou alors qu'il aille eu la chance de celui-ci a qui a eu un ange gardien en la personne de ce policier qui lui a abréger ses souffrances que comme le mien qui a souffert et agonisé durant des jours avant de pouvoir partir tranquille et aimer c'est ça aussi justement ne pas faire souffrir inutilement un animal et savoir abréger ses souffrances s'il n'y a pas d'espoir de vie. Quand au propriétaire de ce chat il devait pas trop l'aimer pour même pas lui avoir mis de quoi l'identifier, ce petit chat est peut-être encore mieux au paradis des chats que chez son propriétaire.

    • Catwomen le 01.03.2019 14:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Catfight

      Suis d'accord qu'il "faudrait" mettre un collier à son chat...mais par expérience, un chat qui reste coincé par son collier et qui n'arrive plus à s'extraire de sa mauvaise posture peut aussi lui être fatal!! Pour ma part, je suis contre de mettre un collier à mon chat! C'est un risque que j'ai pris dans son intérêt.

  • Gégé le 01.03.2019 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    Décision difficile!

    Moi qui adore les chats, il y a des années j'ai dû faire la même chose que ce policier mais sans arme à feu. Le pauvre avait exactement les mêmes lésions et c'était la meilleure chose que je pouvais faire malheureusement! Pas de collier non plus ce qui est une grosse erreur des propriétaires qui ne seront jamais où est passé leur matou! Je n'ai pas de regret, malgré cela je ne l'oublierai pas ce pauvre chat!

  • Jule le 01.03.2019 12:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pragmatisme et pour abréger ses souffrance

    Et après qui paie les mille et quelques francs pour son opération ??? La police ? Celui qui était la ?? Peut-être que les propriétaires préfère le laisser partir ou n'ont pas les moyens de payer les frais ! Bref c'est un chat il est victime d'un accident on abrège ses souffrances point part !! Occupons nous plutôt des humains d'abord qui crève de faim et nous avec notre confort complice ! Bref

  • Paul Waals le 01.03.2019 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chat

    Bien fait.

  • Cat air le 01.03.2019 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    La seule solution

    Merci d'avoir abrégé les souffrances de ce chat... bien sûr l'acte aurait dû être valider par un vétérinaire ou le propriétaire mais il faut arrêter les sensiblerie inutile, le policier a fait tout juste et il est tout aussi humain que n'importe qui d'entre nous