Tabac

25 août 2015 10:41; Act: 25.08.2015 11:40 Print

La population pour une interdiction de la publicité

La population est de plus en plus favorable à une interdiction de la réclame pour les cigarettes.

Sur ce sujet
Une faute?

L'augmentation du prix du paquet à 9fr.10 est saluée par 58% des gens. Une mesure de prévention en revanche largement rejetée (80%) par les fumeurs quotidiens.

C'est la tendance qui ressort du Monitorage suisse des addictions, publié mardi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ainsi, en 2014, 53% de la population suisse était favorable à une interdiction générale de la publicité pour le tabac, contre 49% en 2012.

Tous les cantons la soutiennent, mais la Suisse romande (58%) et la Suisse italienne (69%) sont clairement plus favorables à cette mesure que la Suisse alémanique (50%). Les femmes sont aussi nettement plus enclines à soutenir une interdiction totale (57%) que les hommes (49%).

Fumeurs inclus

Un soutien encore plus large est apporté à l'interdiction de la publicité pour le tabac partout à l'exception des points de vente, avec 64% d'avis favorables. Les personnes qui fument soutiennent aussi cette mesure par 57%, selon cette étude.

Quant aux mises en garde figurant sur les paquets, leur impact diminue: en 2014, 38% déclaraient être incités à réfléchir à la nocivité du tabac contre 45% en 2012.

Signal clair au Parlement

Ces résultats donnent un signal clair aux élus fédéraux qui vont plancher sur la loi sur le tabac. Dans le projet remis au Parlement, seule une interdiction de la publicité par voie d'affiches, dans les médias imprimés et au cinéma est prévue. Les activités de parrainage et de promotion, y compris celles dans les points de vente, seraient encore largement autorisées.

Addiction Suisse rappelle dans un communiqué séparé que la Suisse a signé en 2014 la convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac qui stipule qu'il ne doit y avoir ni publicité ni parrainage et pas d'autres mesures de promotion pour le tabac. Mais elle est l'un des derniers pays européens à ne pas l'avoir encore ratifiée.

Des études ont aussi montré qu’une interdiction globale de la publicité peut réduire le tabagisme. En 2000, les coûts directs et indirects dus au tabagisme ont été évalués à 5,5 milliards de francs. Le Monitorage suisse des addictions a interrogé en 2014 environ 5000 personnes.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jerry le 25.08.2015 11:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Relativisons

    Et par contre pour lutter contre la m**** que l'on peut trouver en magasin à bas prix qui est trop salé, trop sucré, trop tout sauf bon là il n'y a plus personne. Je ne fume pas et mange sainement autant que possible mais je trouve que la cigarette n'est plus vraiment un gros problème quand on voit le nombre de gens malade à cause de ce que l'on mange.

  • Samantha le 25.08.2015 11:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    salut

    et l'alcool aussi doit subir le même sort que les fabricants de tabac ! il est tout autant nocif et addictif ! et cause tout autant de problèmes et dégâts irréversibles et irréparables que le tabac ! de plus on sait même pas qu est qui a dans chaque bouteille et combien de calories on s envoie a chaque verre au moins avec les clopes on sait combien de sal0p3r13s chimiques nocives on fume !

  • nico le 25.08.2015 12:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nico

    laissons voir ces fumeurs en paix c'est encore une des seules choses qu ils peuvent consommer sans réprimande !!!!

Les derniers commentaires

  • Hans-Peter Buebli le 26.08.2015 14:11 Report dénoncer ce commentaire

    Halte à (toute) la publicité

    qu'on interdise totalement la publicité quelle qu'elle soit et pas seulement pour les clopes. Quand j'en vois certaines à la télé ou dans la rue, j'ai juste envie de me tailler les veines!

  • hm le 26.08.2015 05:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ..

    ils feraient mieux de mettre 25 balles le paquet. ha mais non le but est bien d augmenter le tarif de maniere a ce que personne n arrete

  • Twister Le Retour le 25.08.2015 20:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lothar

    Une publicité n'a jamais tué personne , à moins de la reprendre sur la figure une jour de tornade!!!

  • Jean le 25.08.2015 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laissez moi rire

    Je crois surtout qu'il faudrait apprendre à nos jeunes à ne pas se faire bouffer par les publicités et leurs apprendre à survivre sans cette société de consommation en leur faisant des cours a l'école plutôt que de contourner le problème principal. Et je crois surtout que la population de parents devrait arrêter de pleurnicher devant l'état comme des enfants et assumer leurs momes. Des cours pour leur apprendre? ne pas leur montrer le mauvais exemple? Oui!Vous avez déjà vu le nombre de pub que vous recevez pour 30min sur internet? Vous pensez pouvoir contrôler ça ? Laissez moi rire...

    • Une Future Fumeuse le 25.08.2015 20:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      A bon entendeur

      Personnellement je n'ai pas commencé à fumer en voyant de la pub , et personne n'oblige les gens a fumer. Choix personnel. De plus cela donne du boulot aux imprimeurs et informaticien Et pour les caisse maladie ont payent bien assez

  • Georges le 25.08.2015 16:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mort ou Pas....

    Devant la cigarette qui rapporte plusieurs milliards aux cantons et pays du monde entiers, lOMS nous fait croire que la clope est mauvaise, soit ... Encore faudra-t-il interdire l'alcool, les produits avec pesticides, les nuages toxiques avec la pluie qui va avec, en fin de compte interdir l'être humain. Comme ça c'est fait.