Politique

23 novembre 2019 04:39; Act: 23.11.2019 04:39 Print

La présidence du PS n'intéresse pas Flavia Wasserfallen

La conseillère nationale bernoise a fait savoir qu'elle n'était «pas à disposition» pour succéder à Christian Levrat.

Une faute?

La conseillère nationale bernoise Flavia Wasserfallen ne souhaite pas devenir présidente du parti socialiste. Elle l'a fait savoir samedi dans les médias alors que son nom circule depuis que la course à la succession du Fribourgeois Christian Levrat a été lancée.

Flavia Wasserfallen a informé la commission pré-électorale du parti qu'elle n'était «pas à disposition», déclare-t-elle dans une interview accordée aux journaux alémaniques de Tamedia. Et d'expliquer qu'elle veut se concentrer sur son travail de conseillère nationale.

La Bernoise est entrée au Parlement en juin 2018 pour remplacer Evi Allemann, élue à l'exécutif bernois. Flavia Wasserfallen a ensuite conservé son siège, lors des législatives d'octobre. Aujourd'hui, elle se réjouit à l'idée de s'engager encore davantage dans l'élaboration du contenu des lois, détaille-t-elle.

Selon la Bernoise, les femmes ont l'avantage pour remplacer Christian Levrat; les Alémaniques, la priorité, puisque ce dernier et le président du groupe socialiste, le conseiller national Roger Nordman (VD), sont romands. «Mais ces critères ne sont pas absolus», souligne-t-elle néanmoins.

En avril à Bâle

Outre Flavia Wasserfallen, d'autres noms de candidates circulent comme ceux des conseillères nationales Jacqueline Badran (ZH), Mattea Meyer (ZH), Samira Marti (BL), Min Li Marti (ZH), Franziska Roth (SO) et Barbara Gysi (SG). Parmi les hommes, Céderic Wermuth (AG) ou Mathias Reynard (VS) font aussi figure de possibles candidats.

Le président du Parti socialiste suisse Christian Levrat va quitter ses fonctions en avril, après douze ans à la tête de la formation. L'annonce de l'ouverture des candidatures est officiellement fixée au 11 décembre avec un délai qui courra jusqu'au 19 février. Le ou la successeur se verra enfin élire par le Congrès du PS Suisse agendé les 4 et 5 avril 2020 à Bâle.

(nxp/ats)