Cantons catholiques

03 mars 2011 17:24; Act: 03.03.2011 17:34 Print

La saison des carnavals a débuté

Confettis, masques et «guggenmusik» ont fait leur réapparition annuelle dans les cantons catholiques.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Le carnaval a débuté jeudi en Valais, à Lucerne, à Soleure ou encore à St-Gall sous un soleil souvent radieux.

Hauts lieux des festivités valaisannes, Sion, Monthey, St-Maurice et Brigue ont célébré le jeudi gras en attendant les réjouissances du week-end. A Monthey, le plus ancien carnaval du canton a commencé avec le cortège des enfants. Il est célébré pour la 139e fois. Le grand cortège du dimanche devrait attirer les foules avec son millier de figurants, sa trentaine de chars et de groupes.

A Sion, le coup d'envoi a eu lieu en soirée avec le réveil du sorcier du carnaval. La remise des clefs de la ville par son président était également au programme. Jusqu'à mardi, cortèges et parades de guggenmusiks se succèderont.

Dans le Haut-Valais, quelques cliques se sont déjà fait entendre le week-end dernier. A Brigue, la Confrérie des Turcs réunissant notables et organisateurs a ouvert jeudi la casbah. Les festivités du canton durent jusqu'à la nuit de mardi à mercredi.

Lucernois matinaux

Il en va de même pour le carnaval de Lucerne, le deuxième de Suisse en importance après celui de Bâle. Jeudi matin, 13'000 personnes se sont réunies dès 05h00 par une température de -2 degrés pour accueillir à coup de canon la famille Fritschi - figure traditionnelle du carnaval - dans la vieille ville.

Durant l'après-midi, 25'000 curieux ont suivi le grand cortège du Fritschi. Une quarantaine de chars ont défilé et de nombreux groupes ont dévoilé des sujets non annoncés se référant à l'actualité sous une forme humoristique.

D'autres cortèges se tiendront lundi et mardi. L'an dernier, le carnaval de Lucerne avait attiré 180'000 personnes.

En chemise de nuit à Soleure

Les Soleurois ont été tout aussi matinaux. Dès 05h00, des milliers de personnes ont célébré le traditionnel «Chesslete» défilant en chemise de nuit à travers le chef-lieu du canton.

Bonnets à pointe et foulard rouge ont envahi la vieille ville en faisant un énorme tapage. Après le cortège, les fêtards ont dégusté gratuitement la traditionnelle soupe à la farine dans une dizaine de restaurants.

A St-Gall, la bise froide a quelque peu gâché la fête jeudi matin. Si le millier de membres des guggenmusiks ont défilé en vieille ville, ils se sont aussi souvent réfugiés dans les cafés pour se réchauffer.

Les Fribourgeois, eux, n'entament les festivités que vendredi. Leur carnaval des Bolzes dure jusqu'à mardi soir. Situé en région protestante, le célèbre carnaval de Bâle se tiendra lui du 14 au 16 mars.

(ats)