Affaire Loredana

11 mai 2019 15:25; Act: 11.05.2019 15:48 Print

La starlette voulait devenir suisse

Impliquée dans une affaire d'escroquerie, la rappeuse risque gros. En cas de condamnation, elle pourrait être renvoyée de Suisse.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'affaire fait grand bruit depuis le début de la semaine. Loredana Zefi, une rappeuse et influenceuse étrangère élevée au rang de star en Suisse alémanique, est sous enquête pour escroquerie. Cette Lucernoise d'adoption aurait soutiré quelque 700'000 francs à un couple valaisan. Elle encourt une peine pouvant aller jusqu’à 5 ans d'emprisonnement.

Le Ministère public lucernois, chargé de l'affaire, rappelle qu'il est important de tenir compte de la présomption d'innocence. Mais si elle était reconnue coupable de fraude, Loredana pourrait ne plus être autorisée à rester en Suisse. La loi prévoit en effet l'expulsion des étrangers condamnés pour de tels délits. Des exceptions sont néanmoins prévues par la clause dite de sauvegarde, qui concerne les secondos notamment.

Échec de naturalisation

Bien que Loredana ait grandi et fréquenté l'école à Emmenbrücke (LU), elle est de nationalité kosovare. Cette information a été confirmée par le Ministère public lucernois.

D'après des recherches de nos confrères de «20 Minuten», la starlette avait voulu acquérir la nationalité helvétique en 2013. Elle avait déposé une demande de naturalisation à Emmen, selon la feuille d'avis officielle de la commune. Une demande qui n'aura jamais abouti, pour des raisons qui restent inconnues à l’heure actuelle. La municipalité n'a en effet pas souhaité commenter l'affaire pour des raisons de protection des données.

(20 minutes)