Texte UDC de mise en oeuvre

28 février 2016 11:58; Act: 28.02.2016 20:53 Print

La voie est libre pour la solution du Parlement

Les criminels étrangers ne seront pas expulsés automatiquement selon les modalités de l'UDC. Le peuple a refusé ce dimanche l'initiative dite de mise en oeuvre.

Sur ce sujet
Une faute?

Les Suisses ont refusé dimanche par 58,9% l'initiative dite de mise en oeuvre. Seuls six cantons l'ont soutenue, Tessin en tête. La Suisse romande a dit non.

L'UDC a poussé le bouchon trop loin. Arguant qu'il fallait enfin appliquer la volonté du peuple qui avait dit oui à 53% à son initiative sur le renvoi en 2010, le parti a déposé son nouveau texte avant même que les Chambres fédérales aient bouclé la loi d'application du premier.

Le court-circuitage a braqué le reste de l'échiquier politique et la population s'est fortement mobilisée. Il s'agit d'un tour de vis par rapport à la première initiative et d'une «chasse aux étrangers». Les tribunaux ne pourront plus tenir compte des circonstances de chaque cas, c'est contraire à l'Etat de droit, ont fustigé les opposants.

Ils ont fini par l'emporter. Quelque 1,97 million de votants ont glissé un «non» dans l'urne. Le camp du «oui» a réuni environ 1,37 million de personnes.

Non urbain et romand

Le «non» le plus sec est venu de Bâle-Ville (70,2%) devant Vaud (66,6%), Neuchâtel (65,3%) et Zurich (65%). Le Tessin a été le plus favorable avec 59,4% de «oui» et se retrouve dans le camp des perdants avec des petits cantons conservateurs (AI, SZ, OW, UR, NW).

Comme les cantons urbains alémaniques, la Suisse romande figure en bonne place dans la fronde anti-UDC. Genève a repoussé le texte à 64,5%, le Jura à 60,3%, Fribourg à 59,1% et le Valais à 55%. Berne à dit «non» à 59,9%.

Le Valais (et Berne) mis à part, les Romands avaient déjà rejeté la première initiative de l'UDC sur le renvoi des criminels étrangers. Mais ils avaient été minorisés à l'époque par la quasi-totalité des cantons alémaniques. Bâle-Ville était le seul outre-Sarine à avoir enterré à la fois l'initiative et un contre-projet plus clément qui n'avait trouvé grâce aux yeux d'aucun canton.

(cht/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le_Vice le 28.02.2016 13:37 Report dénoncer ce commentaire

    clarifications

    Contrairement à votre titre, ce n'est pas un NON au renvoi de criminels étrangers. C'est un NON à l'initiative de mise en oeuvre de l'UDC pour un renvoi automatique selon un catalogue de délits inscrits dans la constitution alors que le Parlement a planché sur une série de mesures. Nuance qu'il serait bien de clarifier afin d'éviter tout "sensationnel" dans vos titres d'articles!

  • Jenny le 28.02.2016 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    Désolation

    si le vote devait se confirmer eh bien je dis bravo aux tessinois qui ont le courage d'aller au bout et aux autres, eh bien ne venez plus vous plaindre de rien. Les Suisses sont des trouillards...... Mais j'ose encore espérer......quand on a pu lire tous les commentaires qui étaient favorables on se demande çe qui a pu se passer !

  • Anti Ecolos le 28.02.2016 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Gauche bobo

    Le peuple critique l'UDC, mais heureusement que 1992 ils étaient la cvar autrement on serait dans cette UE gangrénée. Et ne pas oublié que l'initiative de renvoi des criminels étrangers a déjà été acceptée le 28 Novembre 2010. L'initiative d'aujourd'hui n'est que la mise en oeuvre sur le renvoi automatique. Je propose à tout les bisounours de retirer les serrures de leur maison et de laisser les gens se servir, car oui ils viendrons volontiers. vu qu'ils ne risque rien.

Les derniers commentaires

  • jean duc le 29.02.2016 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    corée du nord??

    il est amusant de constater que bon nombres de commentaires émanant de bon UDC crient au complot et bafouent un résultat démocratique .. la dictature c'est pas ici !!! allez en Corée du nord mes amis les fachos!

  • ghost le 29.02.2016 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Facile

    Comment être sûrs que les votes ne sont pas truqués? C'est si facile quand on sait quels gros bonnets ont dirigé toute cette affaire avec les médias en plus qui n'est qu'une question de gros sous et pas de soucis pour les Suisses. J'ai beaucoup de peine à croire au résultat.

  • a. mordan le 29.02.2016 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà, c'est fait

    Vous avez voté NON? Alors ne venez pas vous plaindre des étrangers sur sol helvétique, s'ils violent, volent, tuent, dealent, prennent vos places de travail. Vous vouliez ce NON vous l'avez et les conséquences avec. Depuis longtemps déjà, l'étranger compte plus pour le CF que ses compatriotes.

    • Ras-le-Bol le 29.02.2016 13:43 Report dénoncer ce commentaire

      et oui

      on voit déjà ça dans le canton de vaud.....et avec les socialos au pouvoir en n'est pas dans la merde

    • Tom S. le 29.02.2016 15:20 Report dénoncer ce commentaire

      c'est fait, heureusement!

      Quel est le rapport avec les places de travail? Et au cas où vous auriez oublié, le violeur, tueur etc. sera puni comme tout le monde. Cette initiative nous aurait pas protégé de ça. Et btw. vous êtes plus rassuré si les criminels ont tous un beau passeport rouge?

  • Lou Kolly le 29.02.2016 09:03 Report dénoncer ce commentaire

    Et après.....

    Nous verrons si les juges vont appliquer la nouvelle loi. L'ancienne loi permettait déjà l'expulsion des criminels étranger. Eh bien, les expulsions étaient rare. Et nos prison pleine de criminels étrangers récidivistes pour la plupart ! On saura demander des comptes...

  • johann le 29.02.2016 08:00 Report dénoncer ce commentaire

    Suite soyez contents !

    Soyez contents que les étrangers sont ici car vous préférez de loin ! avoir et exercer des emplois de "direction", administratifs, magistrats, conseillers (pas toujours les meilleurs et pas toujours dans le bon sens), mais aussi les emplois de fonctionnaires, de secrétariat, de dirigeants d'entreprises et de "commandants"............Bref des postes de très hautes valeurs ! Et donc les étrangers vous êtes bien contents qu ils soient présents pour faire tout les restes des "basses besognes" Eh oui .........il faut de tout pour faire un monde , n'est-ce pas ? Alors laissez les étrangers en paix!

    • Michel 45ans le 29.02.2016 10:00 Report dénoncer ce commentaire

      Réfléchissez!

      et que dire des albanais, kosovars et autres maghrébins qui glandent du soir au matin, font des gosses en profitant des aides sociales ?! ces gens formentla majortité des ces communautés peu intégrables et inutiles à la Suisse pour ne pas dire nuisibles!

    • jul le 29.02.2016 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ michel

      bien dit.... leur patriotisme devrai être un exemple pour beaucoup. ils sont soudés et ne craignent que leur propre compatriote. Ils ont aussi l intelligence de profiter du système.

    • le prof le 29.02.2016 13:44 Report dénoncer ce commentaire

      apprends à lire

      tu es con ou quoi, ce ne sont pas les étrangers qui étaient visés mais les CRIMINELS étrangers...nuance...