Environnement

24 février 2011 14:42; Act: 24.02.2011 15:01 Print

La voiture électrique, pas la solution miracle

Pour lutter contre le réchauffement climatique, la voiture électrique ne serait pas la panacée.

storybild

Les voitures électriques ne font pas des miracles dans le cadre du réchauffement climatique. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La voiture électrique n'est pas la solution miracle contre le réchauffement climatique. L'Association transport et environnement a nuancé l'intérêt de ce type de locomotion jeudi à l'occasion de la sortie du magazine spécial annuel l'EcoMobiliste. La production d'une partie du courant par des centrales à charbon, en particulier, ne fait que reporter le problème de pollution.

L'ATE a profité de la sortie de son guide classant les voitures selon des critères écologiques pour faire connaître sa position sur l'électromobilité. L'organisation est d'avis que la voiture électrique peut contribuer à rendre le trafic routier plus écologique à certaines conditions. Mais cela ne doit pas empêcher de poursuivre les efforts pour rendre la circulation routière plus respectueuse de la personne et de l'environnement.

Potentiel des hybrides

Pour Jürgen Resch, directeur de l'organisation allemande «Deutsche Umwelthilfe», la voiture électrique n'est pas la panacée. Le problème est notamment que la proportion de courant produit par les centrales atomiques ou à charbon reste trop élevée. Jürgen Resch invite à ne pas oublier le potentiel des voitures hybrides, qui consomment nettement moins de carburant que les voitures traditionnelles et rejettent moins de CO2. A ses yeux, il faut promouvoir des automobiles plus écologiques par des incitations économiques, par exemple, par des systèmes bonus-malus.

La 28e édition de l'Ecomobiliste a consacré deux vainqueurs. La Lexus CT 200h hybride et la Fiat 500 erdgas Turbo MTA, propulsée au gaz naturel.

(ap)