Suisse/Cannabis

08 juillet 2014 10:50; Act: 08.07.2014 11:56 Print

Le Colorado comme exemple de libéralisation

L'Etat de l'ouest des USA a mis en place un système de vente de cannabis contrôlé par les autorités. Du coup, la criminalité a baissé. De quoi donner des idées en Suisse.

storybild

Au Colorado (USA), la vente de cannabis est autorisée dans des points de vente contrôlés par l'Etat et uniquement aux personnes majeures. (Photo: Keystone/AP/Brennan Linsley)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis six mois, le Colorado autorise la vente de cannabis dans des magasins certifiés par l'Etat. Les politiciens réticents au projet craignaient une décadence de la société. L'ancienne procureure reconvertie en présentatrice de télévision Nancy Grace avait d'ailleurs déclaré en janvier: «Les gens qui ont fumé tirent sur les autres, s'étranglent parmi, conduisent défoncés, suppriment des familles entières.» Mais la réalité semble leur donner tort.

L'expérience de libéralisation a en effet des conséquences positives: en comparaison avec le premier semestre de 2013, la criminalité a baissé de 10,1% à Denver, la plus grande ville de l'Etat. Les crimes violents ont reculé de 5,2%. Selon les défenseurs de la fumette, l'explication réside dans le fait que les consommateurs n'ont plus à se fournir sous le manteau. Pour la police, ce sont ses nouvelles tactiques opérationnelles qui ont fonctionné.

Surtout, les autorités sanitaires ont tiré la sonnette s'alarme, révélait «Le Temps» samedi dernier. Outre les urgences liées à la consommation de cannabis en augmentation, les cas d'intoxications d'enfants explosent. En cause, la vente de produits dérivés (cookies, brownies ou bonbons) enrichis au THC (la substance active de la marijuana). De plus, la police a enregistré une hausse de 12,4% de conducteurs interceptés après avoir consommé de l'herbe et les cas de personnes dénoncées pour avoir consommé du cannabis en public sont passées de 19 pour les six premiers mois en 2013 à 351 en 2014.

Un moyen de pression en Suisse

Mais pour Sven Schendekehl, président de l'association procannabis Legalize It!, le lien entre marché libéralisé et baisse de la criminalité ne fait aucun doute. Tout d'abord parce que le marché noir de la drogue s'en trouve affaibli. Ensuite parce qu'«il est prouvé que la consommation d'alcool crée plus de violence que celle de l'herbe». Pour Toni Berthel, président de la Commission fédérale pour les questions liées aux drogues (CFLD), il est cependant trop tôt pour tirer des conclusions. Un avis que ne partagent pas certains parlementaires.

«Les résultats au Colorado sont ceux que j'attendais, s'exclame le conseiller national Geri Müller (Les Verts/AG), il est temps que la question de la légalisation du cannabis en Suisse soit remise sur la table.» Même son de cloche chez Marina Carobbio (PS/TI), présidente de la Coordination politique des addictions, qui tempère toutefois: «Nous ne prônons pas un marché totalement libre. L'Etat doit réglementer la vente, car le trafic de rue est le vrai problème. Nous exigeons des discussions sur cette idée et que des projets soient mis en place pour trouver des alternatives à l'interdiction totale.»

L'UDC ne veut pas en entendre parler

Pour le conseiller national Hans Fehr (USC/ZH), une légalisation n'est pas à l'ordre du jour: «Les drogues ne sont pas dangereuses parce qu'elles sont interdites, elles sont interdites parce qu'elles sont dangereuses», déclare-t-il. Pour lui, faire un lien de causalité entre la libéralisation et la baisse de la criminalité au Colorado est «absurde»: «Ce sont des allégations que personne ne peut prouver. Et le Colorado doit bientôt s'attendre à connaître plus de problèmes que de bienfaits.»

(gbr/dmz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Joseph Killa Bees le 08.07.2014 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    L'udc a tort, pour changer..

    La légalisation serait une bonne chose, car ceux qui veulent fumer en Suisse le font déjà, mais en même temps ils enrichissent les trafiquants.. Pourquoi ne pas utiliser le cannabis pour financer l'AVS, ainsi les bons suisses alcooliques pourront toujours boire autant arriver à la retraite !

  • Lector le 08.07.2014 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    une expérience pilote est utile

    Toujours le même débat. Pendant un temps, le non l'avait dominé par peur des réactions des pays voisins. Maintenant que les US s'y sont mis alors c'est le feu vert pour la remise sur le tapis du débat. Sur le fond c'est qu'il faut c'est une prévention digne de ce nom! Comment voulez vous expliquer aux jeunes les dangers, les risques la manière de consommer un produit qui est illicite? La réglementation de la vente permettrait de rendre crédible la prévention pour des adultes et concentrerait la répression sur des consommateurs mineurs (sources des problèmes de santé chroniques).

  • Laurent le 08.07.2014 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    Libéraliser mais contrôler, yes we can !

    (Avis de non-consommateur) Autoriser la vente, tout en contrôlant strictement sa consommation est LA solution. Aussi, la consommation devrait être autorisée uniquement en milieu privé, et les sanctions si tout n'est pas respecté devraient être très lourdes (un peu marre des quéquets malodorant à 7h sur le quai de la gare par des frimeurs...)

Les derniers commentaires

  • un dis l heure le 09.07.2014 01:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non et non

    non faut surtout pas légaliser sinon je suis dans le caca. je me fais environ 3000.-par semaine en revendant mon matos alors si c est l état qui gère, ça va foutre en l air mon business. alors SVP votez non j suis à deux doigts de me payer une retraite en or a 35 ans en Thaïlande...

  • Hugo le 08.07.2014 21:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chichi2

    Légalize it!!! Et interdisons Candy crush saga Oups que dis je. Dépensez des centaines de francs voir des milliers pour pouvoir faire des lignes de bonbon une addiction? Non du tout mais vouloir fumer de temps à autre un joint et avoir 2-3 plants sur un balcon pour sa consommation on ne parle plus d'addiction mais carrément de toxicomanie. Le monde devient affligeant de malhonnêteté et d'hypocrisie, ce que la moyenne populaire n'aime pas n'est forcément pas bon pour nous mais qui sont ils pour choisir à ma place, à votre place, qui sont ils pour promouvoir la criminalité face au contrôle...

    • Moi le 09.07.2014 07:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      hugo

      bien dit!!!

  • Hugo le 08.07.2014 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chichi

    Et si toutes ses personnes (UDC y compris) qui sont contre une légalisation l'étaient par intérêt? Si tout les fumeurs de "kéké" sont toxicos, Toute les personnes qui sont contre la légalisation sont donc dealers, criminel et col blanc... Tout ce que je retiens moi c'est: les généralités ça fait ch... Alors laisser nous vivre, laissez nous péter mais surtout laissez nous tranquille avec Marie Jeanne car dans ses bras on est bien sans être un déchet comme avec l'alcool

  • all-in le 08.07.2014 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CANNAXTRACT

    Le cannabidiol ou CBD, peut aider pour pleins de chose, il défonce pas, n'est pas illégal et c'est du cannabis suisse. Voilà! Et vive 'cannaxtract' !!!

    • Hugo le 08.07.2014 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Chichi

      Malheureusement toute transformation de chanvre à des fins médical, thérapeutique ou récréatif est interdit par la lstup. Donc légalement il n'y as pas d'exception même pour extraire du CBD, CBN et autre. Par contre à ne pas confondre avec des molécules synthétiques comme le sativex, drobinol etc qui sont en gros de la m.... Et qui plus ai détruise sur du moyen terme les reins.

  • AntiCannabis le 08.07.2014 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    Le peuple a dit NON!

    Et plusieurs fois. Vivement qu'une initiative qui visera a faire cesser ce laxisme envers les drogues et les toxicomanes, car une telle initiative passera!

    • strider le 08.07.2014 17:59 Report dénoncer ce commentaire

      Il pourrait dire oui...

      Élizabeth Teissier sort de ce corps! J'en reste pantois Monsieur AntiCannabis! Vous savez à l'avance ce que le peuple va voter... Devin ou dictateur? Il pourrait dire oui...Ca fait peur... Savez-vous que le peuple a refusé l'avs plusieurs fois... Et l'heure d'été...

    • alucard le 08.07.2014 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      hahahaaaaa

      bah t as raison toi. autant gaspiller des milliards de francs pour une répression....qui ne fonctionne pas. tous les dealers remercient des gens qui ont ta façon de penser. ils ont encore de beaux jours devant eux ;)

    • Moi le 08.07.2014 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      l autre moitié a dit oui...

      mais ta raison,pourquoi enrichir la suisse alors qu on peut enrichir des pauvres dealers qui ont besoin de cet argent pour vivre... ta beau voter non,les fumeurs continuerons a fumer,mais quand t y reflechi vraiment,tu t es deja fais agresser par un fumeur?? petite info: un fumeur n insite jamais et la devise du fumeur est -peace man... reffechissez y...

    • AntiCannabis le 08.07.2014 20:48 Report dénoncer ce commentaire

      La devise du fumeur

      C'est surtout de fumer du soir au matin, entretenant son gros poil du matin au frais des honnêtes gens qui se lèvent tous les matins pour bosser et payer des impôts. Non à la drogue, oui à la tolérance zéro pour les drogués!

    • alucard le 09.07.2014 01:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      euh...

      je fume depuis 15ans et me lève tous les jours pour aller taffer et je n ai aucuns problèmes de santé :p...alors argument en mousse votre commentaire!!!!!

    • Moi le 09.07.2014 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      l anti cannabis

      en faite vous ne connaissez pas de fumeurs,vous jugez sans savoir... je suis fumeuse et là je part travailler dans une heure. d ailleur tous les fumeurs que je connait travail,ou vende (donc travail;)) on vit dans un monde où les gens sentent le besoin de critiquer tout et tout le monde,moi je part du principe qu on peut pas juger si on a pas vecu ou essayé ce que l on critique. je ne vous incite pas a essayer de fumer,mais je vous invite a prendre la peine de vraiment parler a un fumeur,et je suis sure que vous vous raviserez. sur ce bonne journee a tout le monde.

    • LeCoco le 09.07.2014 10:17 Report dénoncer ce commentaire

      Encore un exemple d'ignorance totale

      Que d'ignorance dans vos propos cher AntiCannabis. Je vous laisse découvrir cet article qui prouve le contraire de ce que vous avancez, à savoir que les utilisateurs de drogue sont bien souvent des gens au QI supérieur, ce qui implique donc logiquement une meilleure profession que la vôtre! Le stéréotype du fumeur de joint qui glande et profite de ce qu'on lui est progressivement balayé par des études solides. Vous êtes le parfait exemple de "l'art de parler pour rien dire, sans rien y connaitre"!