Suisse

12 septembre 2019 12:43; Act: 12.09.2019 13:08 Print

Non aux 16 semaines de congé parental partagé

Alain Berset a rappelé que la Suisse a signé une convention de l'Organisation internationale du travail qui accorde un congé indivisible de 14 semaines pour protéger la maternité.

storybild

(Photo: Keystone/Anthony Anex)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Parlement n'est pas encore prêt pour un congé parental. Le Conseil des Etats a rejeté jeudi par 23 voix contre 10 une motion de Philipp Müller (PLR/AG) qui introduisait un congé de seize semaines.

Pour l'Argovien, un congé paternité est déjà dépassé. Les modèles proposés sont trop rigides et cimentent les vieux modèles du rôle du père et de la mère. Un congé parental qui permet aux parents de s'arranger comme ils le souhaitent répond mieux à la société actuelle et offre une solution moderne.

Dans son projet, huit semaines auraient été réservées à la mère et les huit restantes devaient être partagées entre les parents. En cas de désaccord, la mère aurait dû prendre quatorze semaines.

Pour Anne Seydoux (PDC/JU), le projet est trop limitatif. La moyenne de l'OCDE est de 54 semaines, a-t-elle rappelé. A moins de 28 semaines, «ce n'est pas un congé parental». Les libéraux-radicaux Josef Dittli (UR) et Hans Wicki (SG) estiment pour leur part que le débat pourrait déjà être lancé.

Prématuré

Le ministre de l'intérieur Alain Berset a rappelé que la Suisse a signé une convention de l'Organisation internationale du travail qui accorde un congé indivisible de 14 semaines pour protéger la maternité. Tout texte en dessous de cette limite serait contraire à la convention et nécessite une dénonciation.

Par ailleurs, il aurait été prématuré d'amener ce sujet avant le vote final sur le congé paternité de deux semaines soutenu par le Parlement.

Le Conseil fédéral préfère accorder la priorité au développement d'une offre adéquate d'accueil extrafamilial. Cette offre d'accueil n'est pas limitée à la naissance de l'enfant, mais permet aussi aux deux parents de mieux concilier vie familiale et professionnelle dans les années qui suivent.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-Pierre Goldberg le 12.09.2019 13:09 Report dénoncer ce commentaire

    Anti-tradi

    Lesessieurs ont des tas d'obligations (Militaire, pas de congé paternité, veuf AVS) mais ont aucun privilège. Il faut que ca s'arrête et vite!

  • Marc le 12.09.2019 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vox populi

    le Parlement non, la population oui !

  • D..B. le 12.09.2019 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis déçu mais pas surpris

    Je suis déçu de ce recul constant de l'avancé social en Susse. Pour trouver des milliards pour défiscalisation les grandes entreprises en pas de problème, mais pour offrir un mois de congé paternité aux salariés ? Combien temps encore, les salariés suisses vont tenir face à l'augmentation constante de la LAMAL, les loyers abusifs, la baisse des rentes de retraites? Je vous en prie, élisez les bonnes personnes en octobre?

Les derniers commentaires

  • Vidal Diogo le 04.10.2019 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Contre

    Au cas ou c'est déjà ce qui se passe au Luxembourg les parents ont droit a 6 mois juste ce que l'enfant aile 5 ans. Qui est vraiment bien de passer du temps avec son enfant

  • Une Citoyenne Sans Avis Je N'est Pas Eu le 13.09.2019 18:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ....

    J'ai trouvé un moyen , il faut donné un salaire aux mamans pendant 2 ans , le montant du prix du loyer et des assurances de base de toute la famille ! Comme ça pas besoin du congé parental et pas de disputes entre les parties en désaccord.

  • marcValais le 13.09.2019 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon sens

    Le bon sens a primé sur les délires des favorables aux 16 semaines qui naturellement n'avaient jamais réfléchi sur le financement....

    • Fais demi-tour le 13.09.2019 16:59 Report dénoncer ce commentaire

      Mauvais sens

      La réflexion n'a pas primé dans ton bon sens car le financement aurait été fait avec quelques-uns de tes sous par les impôts que tu paies. Autant les utiliser pour ça que de les utiliser pour faire des "tetris qui ne le sont pas".

    • marcValais le 13.09.2019 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fais demi-tour

      Ahhhh désolé mais non. Le financement n'est pas garanti. Argumente ....

  • Sam le 12.09.2019 23:03 Report dénoncer ce commentaire

    Tant mieux

    Donc ça devrait être ceux qui peuvent pas avoir d'enfant ou n'en veulent pas qui doivent compenser l'absence de ceux qui ont fait le choix d'avoir des enfants ? Tant mieux que ça passe pas !!! Marre de devoir travailler toujours plus dur et faire le boulot de celles qui sont jamais au boulot !!!!

    • Ça suffit le 13.09.2019 10:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sam

      et on ne parle pas de celles qui se font faire des certificats de complaisance de maladie pour grappiller encore quelques semaines de congé maternité supplémentaires.

    • Vidal Diogo le 04.10.2019 08:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sam

      Alors commence déjà par taper à la porte du sociale et des pc famille et non a ceux qui sont radin de pas vouloir avoir une famille car quand tu seras vieux c'est ma fille ou le fils de ton voisin qui vas cotiser pour toi

  • Jérôme Rossellat le 12.09.2019 20:39 Report dénoncer ce commentaire

    Tristesse

    Et c'est le contre projet qui passera , pas l'initiative de la gauche car par principe , un UDC ne votera jamais pour une idée venant de la gauche .