Soutien à la mucoviscidose

01 mars 2011 12:56; Act: 01.03.2011 13:14 Print

Le Conseil des Etats dit non

Les personnes atteintes de mucoviscidose et autres affections congénitales ne seront pas davantage prises en charge.

Une faute?

Les personnes souffrant de mucoviscidose et d'autres affections congénitales ne bénéficieront pas d'une meilleure prise en charge de leurs traitements. Par 19 voix contre 13, le Conseil des Etats a balayé mardi une motion pourtant largement soutenue par le National.

Les infirmités congénitales donnent droit aux prestations de l'assurance invalidité (AI) jusqu'à 20 ans. L'assurance maladie de base prend ensuite le relais, mais les personnes concernées n'ont plus de droit aux mesures médicales de l'AI même si la maladie perdure, voire empire.

En outre, les coûts financiers augmentent en raison de la participation aux coûts prévue dans l'assurance maladie, a signalé Liliane Maury Pasquier (PS/GE). Quelque 800 à 1000 personnes sont concernées en Suisse.

La continuité du traitement par les assurances sociales est pour l'essentiel garantie, a rétorqué Erika Forster (PLR/SG) au nom de la commission.

Pour Didier Burkhalter, l'assurance maladie ne peut pas favoriser certains patients en finançant tout leur traitement et exiger une participation aux coûts des autres. Le conseiller fédéral a promis néanmoins de surveiller l'évolution de la prise en charge des médicaments et des compléments alimentaires.

(ats)