Suisse

09 juillet 2018 11:09; Act: 09.07.2018 11:33 Print

Le Jura veut améliorer sa chaîne de sauvetage

Une réorganisation des urgences intrahospitalières, avec un renforcement du centre d'urgence cantonal à Delémont, est prévue.

storybild

La consultation se déroule jusqu'à fin septembre. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le canton du Jura veut renforcer la sécurité sanitaire pour l'ensemble de la population. Le gouvernement a dévoilé un nouveau concept destiné à améliorer la chaîne de sauvetage.

Le déploiement du concept cantonal de médecine d'urgence et de sauvetage (CCMUS) nécessite une modification de la loi sur les établissements hospitaliers (LEH), en particulier de son article 25. Cela passe par une large consultation et un débat parlementaire, a indiqué lundi le canton du Jura.

La chaîne de secours sera renforcée par des premiers répondants, soit des secouristes bénévoles formés, des médecins d'urgence de proximité ainsi qu'un service mobile d'urgence et de réanimation avec un médecin urgentiste à bord.

Ces améliorations de la chaîne de sauvetage permettront de pratiquer plus rapidement un massage cardiaque et une défibrillation, avant même l'arrivée des secours professionnels. D'autres cantons tels que le Tessin, le Valais, Berne et Fribourg utilisent déjà des modèles similaires.

Urgences vitales

Une réorganisation des urgences intrahospitalières, avec un renforcement du centre d'urgence cantonal à Delémont, est également prévue. L'idée est de mieux répondre aux besoins réels de la population pour la prise en charge des urgences vitales. Il n'y aura donc pas de modification des coûts globaux liés à la sécurité sanitaire, affirme le gouvernement.

La consultation se déroule jusqu'à fin septembre. Le gouvernement jurassien sera ensuite saisi du rapport de consultation. Il statuera sur la version finale du message et du projet de modifications légales qu'il transmettra au Parlement à l'automne.

La mise en place du CCMUS prendra un peu moins d'une année, une fois l'entrée en vigueur de la loi décidée par le Parlement, précise le communiqué.

(nxp/ats)