Budget 2009 de la Confédération

01 décembre 2008 20:16; Act: 01.12.2008 20:24 Print

Le National débat des mesures à prendre contre la récession

Les perspectives de récession économique et le programme de relance prévu par le Conseil fédéral ont été au centre du débat d'entrée en matière sur le budget 2009 de la Confédération lundi au Conseil national.

Une faute?

Les propositions de renvoi de l'UDC ont été balayées.

Le budget a été préparé en période de haute conjoncture, lorsque l'on s'attendait à une croissance réelle de 1,3%, a rappelé Bruno Zuppiger (UDC/ZH). Or aujourd'hui les prévisions tablent sur une croissance nulle voir négative. Il faut donc éviter une explosion des dépenses qui induirait à terme des hausses d'impôts, a-t-il fait valoir.

Les démocrates du centre ont donc tenté de renvoyer au Conseil fédéral le budget avec mandat de limiter la hausse des dépenses à 2% au lieu des 3,6 prévus. Une proposition rejetée par 119 voix contre 50. De même, leur demande de recalculer les recettes en tenant compte d'une croissance économique plus basse que prévue a été balayée, par 119 voix contre 48.

Refuser le budget tel qu'il est présenté renforcerait la tendance à la récession, a prévenu Urs Hofmann (PS/AG), avant de plaider pour davantage d'investissements que ceux prévus. Le PRD et le PDC ont pour leur part jugé les mesures proposées en novembre par le gouvernement comme globalement suffisantes pour donner un coup de fouet à l'économie.

341 millions pour la relance

La première partie du plan de relance, devisée à 341 millions de francs, prévoit, dans le cadre du budget, deux mesures: une levée du blocage des crédits afin de permettre aux trois départements de justice et police, de la défense et de l'économie d'investir rapidement 205 millions de francs et des hausses ciblées, de 136 millions, destinées à des constructions, des travaux de protection contre les crues et les dangers naturels ou encore à la promotion des exportations.

Des mesures que le National examinera en détail mercredi et jeudi. L'UDC proposera de diminuer les dépenses et la gauche de les augmenter. Si le conseil s'en tient aux modifications de sa commission, le solde du budget ne présentera qu'un million de différence avec le projet du Conseil fédéral.

1,07 milliard de bénéfice

En raison du complément anti-crise, le budget 2009 devrait enregistrer un excédent de recettes de quelque 1,07 milliard au lieu du 1,4 milliard prévu initialement. Les dépenses se montent à 58,9 milliards (en hausse de 3,6% par rapport à 2008) et les recettes à près de 60 milliards (& 3,4%).

Le conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz s'est montré rassurant pour les finances fédérales de 2009 mais a prévenu que dès 2010 la situation sera plus difficile, en raison notamment de recettes moindres. C'est pourquoi le plan financier 2012 devra être revu, en particulier les tâches de la Confédération, sans quoi des déficits de 2 milliards de francs sont à craindre, a-t-il dit.

(ats)