Suisse

30 septembre 2016 08:37; Act: 30.09.2016 08:46 Print

Le National ne veut pas bannir le glyphosate

Les agriculteurs ne doivent pas être obligés de renoncer à l'usage de glyphosate estime le National.

storybild

Le Conseil fédéral doit publier une étude sur l'impact du glyphosate en Suisse. (Photo: Keystone/Archives)

Une faute?

Le National a refusé tacitement vendredi de donner suite à une pétition émanant de plusieurs associations dont Greenpeace et la Fédération romande des consommateurs. Il estime que les agriculteurs ne doivent pas être obligés de renoncer à utiliser le glyphosate.

Le texte réclame aussi un programme visant à abandonner l'usage de tous les pesticides chimiques de synthèse. Selon la majorité, il n'y a pas, selon les connaissances actuelles, de raisons scientifiques qui justifient d'interdire l'usage du glyphosate en général, et en particulier dans l'agriculture.

Le Conseil fédéral devra encore publier une étude sur l'impact du glyphosate en Suisse. L'UE a décidé en juillet de restreindre les conditions d'utilisation du glyphosate en raison d'inquiétudes sur de possibles effets néfastes de l'herbicide sur la santé. Une évaluation de l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) est attendue d'ici à la fin 2017.

(nxp/ats)