Grands prédateurs

24 avril 2019 11:25; Act: 24.04.2019 11:36 Print

Le Tessin a vu passer 33 loups depuis 2006

Le canton a dénombré le nombre de grands prédateurs ces 12 dernières années. Une meute comptait six individus l'an passé.

storybild

Un loup aperçu près d'Airolo. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis 2006, le Tessin a vu passer 33 loups sur son territoire, dont sept en 2018. La meute de Morobbia comptait six individus en 2018.

Au total, quinze moutons et une chèvre ont été dévorés par les loups l'année dernière, contre 27 animaux tués en 2017, communique mercredi le service cantonal de la chasse et de la pêche. Cette même année, ils étaient treize prédateurs sur le territoire.

La meute de Morobbia a vu naître trois louveteaux au cours de l'année passée. Mais, en septembre, le service de la chasse a découvert la dépouille d'une femelle de neuf à dix ans de la famille Morobbia.

Les analyses ont déterminé qu'elle était morte d'un cancer. Sa mort a probablement créé du stress dans la meute et celle-ci s'est déplacée sur le territoire italien.

Le Tessin n'a en revanche dénombré la présence que d'un lynx l'an dernier. Et, d'après le rapport sur les grands prédateurs, il n'y a pas d'ours dans le canton transalpin, contrairement à son voisin grison.

(nxp/ats)