Gothard

31 mars 2011 08:14; Act: 31.03.2011 08:26 Print

Le Tessin est pour un nouveau tunnel routier

Le canton du Tessin semble favorable à un nouveau tunnel routier au Gothard.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil d'Etat soutient l'idée du canton d'Uri, qui plaide pour le percement d'un second tube et l'abandon de l'assainissement du tube actuel sur l'A2.

Pour Marco Borradori, en charge du Département tessinois du territoire, il s'agit d'empêcher que le Tessin soit coupé du monde durant les 900 jours que devraient durer les travaux d'assainissement. Un tel isolement n'est pas supportable économiquement.

Le canton ne va toutefois pas repousser tout de suite le projet de «chaussée roulante» préconisée par des association de défense de l'environnement, a dit le conseiller d'Etat, interrogé par l'ATS. Ce projet prévoit le transfert au rail des poids lourds qui devraient emprunter le tunnel ferroviaire de base durant et après la réfection du tunnel routier du Gothard.


Investissements nécessaires


Ce projet implique des investissements financiers, indique M. Borradori. Et de citer par exemple la construction de nouvelles infrastructures dont des installations de chargement au Tessin. A son avis, de tels projets doivent d'abord trouver l'appui de la population.

Le conseiller d'Etat ne voit aucun problème juridique à un nouveau tunnel à deux voies. «Si l'ancien tunnel n'est pas assaini et donc n'est pas utilisé, il n'y a aucun risque de voir le flux du trafic augmenter.»

Lors d'un vote prévu le 15 mai, la population uranaise devra donner son avis sur la construction d'un nouveau tunnel routier ou le percement d'un deuxième tube. Dans le canton du Tessin, un groupe de travail étudie les conséquences de toutes les variantes de l'assainissement du tunnel.

(ats)