Séisme de grande ampleur

21 novembre 2019 20:04; Act: 21.11.2019 20:12 Print

Le Valais n'est pas prêt à faire face à un «Big One»

Alors que plus de 200 secousses ont fait trembler le canton début novembre, les autorités s'attendent à un événement plus important dans le courant du siècle. Mais une large partie du parc immobilier ne semble pas en mesure d'y résister.

storybild

Un séisme majeur dans la région de Sion: un scénario pas improbable aux conséquences lourdes. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Près de 800 morts, 1600 bâtiments détruits et 119 000 sans-abris. Ce sont les conséquences auxquelles s'attendent les autorités valaisannes en cas de séisme de magnitude 6,5 en plaine entre Sion et Sierre, rapporte ce jeudi «Le Nouvelliste». Et si ce scénario extrême peut statistiquement se produire tous les 475 ans, un séisme de magnitude plus faible, avoisinant les 6, est lui probable dans les prochaines décennies.

Pour s'y préparer, le canton s'est inspiré des dispositifs mis en place lors des derniers sinistres qui ont secoué l'Italie, au premier rang desquels le tremblement de terre de L'Aquila, en 2009. Que ce soit dans l'intervention en terrain difficile d'accès ou dans la préparation des habitants en prévention d'une catastrophe.

Reste que si le Valais semble au point dans la réaction, c'est l'avant-séisme qui demeure préoccupant, notamment du côté du parc immobilier cantonal.

Normes parasismiques

Selon «Le Nouvelliste», seulement 10 à 20% de ce dernier est «assurément» aux normes parasismiques, dont un contrôle de la mise en application a été instauré en 2004. Mais 80 à 90% des bâtiments cantonaux ont été construits avant cette date, explique un expert en génie parasismique au quotidien valaisan. «Ça ne veut pas dire que ces constructions vont s'effondrer à la moindre secousse, mais seulement que nous avons des doutes sur leur résistance», nuance-t-il.

Selon le Concept cantonal préparation et intervention en cas de tremblement de terre (COCPITT), il faudrait «pas moins de trois générations» pour que l'ensemble du parc immobilier valaisan soit apte à résister à un séisme majeur. En attendant, les autorités ont mis la priorité sur les bâtiments publics, et notamment ceux à forte concentration de personnes et ceux exerçant une fonction vitale, comme les hôpitaux.

Autonomie communale

Si ces édifices cantonaux de haute importance ont tous été «traités et analysés», ce n'est pas le cas des bâtiments dont le canton est locataire et dont la mise aux normes ne relève pas de sa compétence, rapporte «Le Nouvelliste». Comme c'est le cas par exemple avec les écoles communales.

Et il en va de même pour les constructions privées. «Communes et privés sont responsables de leurs constructions. Mais la loi n'impose pas de mettre aux normes les bâtiments anciens, sauf en cas de rénovation», explique l'architecte cantonal Philippe Venetz au quotidien valaisan.

J.Z

(jsz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bellami le 21.11.2019 20:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on verra

    Ma maison date de 1746, elle a déjà survécu à tous les tremblements de terre precedents, donc j'espère que résistera aux futurs... Car quoiqu'il en soit, je n'aurais pas les moyens financiers pour mettre cette maison dans les normes

  • Marcus le 21.11.2019 20:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Article stupide

    Mais qui est prêt ? En Suisse ou ailleurs !

  • maxime le 21.11.2019 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dommage

    la sécurité n'est pas en rapport avec le prix du loyer? je croyais qu'on était les meilleurs trop déçu

Les derniers commentaires

  • jules dB le 22.11.2019 12:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De plus,

    si ça tombe un week end, il y aura genevois vaudois fribourgeois neuchatelois et jurassiens à secourir t'as ou les vignes t'es à qui? bon ben tu peux attendre

  • Paradis Des Copains le 22.11.2019 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    PDC coeur fidèle qui aime être peinard.

    Arrêtez d'agacer les PDC avec ça. Et il faudrait lever 3 milliards sur les marchés à intérêt négatif pour créer une collective contre les tremblements de terre et accessoirement enrichir l'Etat du Valais? Et les copains assureurs, vous les oubliez? Un copain c'est sacré : assureur privé ou banquier.

  • jule le 22.11.2019 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Big one

    sion va engager Mourino?

  • J'y crois un peu pas du tout le 22.11.2019 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fukushima

    Après les anti français voilà les anti valaisans qu'elle misère. Heureusement que ces commentaires ne représentent qu'une part infime de la population, les bas de plafond, les médiocres, les aigris, les frustrés qui ne font rien de leur vie et s'en prennent aux autres. Bon revenons à l'article même ceux qui ont malheureusement l'habitude des tremblements de terre, le Japon, qui est expert en bâtiments anti sismique n'arrive pas à éviter les victimes et les destructions. Alors un pays comme la Suisse qui en a rarement eu, n'on pas vraiment pu anticipé ces futurs tremblement

    • Séb c'est bien le 22.11.2019 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @J'y crois un peu pas du tout

      Ou en a rarement eu en Suisse cependant le séisme où il y a eu le plus de mort en europe, c'était chez nous en 1356 à Bâle. Donc on devrait se préparer un peu mieux que cela !

  • candide1 le 22.11.2019 09:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Valais

    Moi je n'étais pas prêt à Ueli et Guy et je les ai quand même eu