Suisse

23 mars 2015 17:05; Act: 23.03.2015 17:11 Print

Le Venezuela ne veut pas payer l'aéroport de Zurich

Caracas ne veut pas verser les indemnités qu'il doit à la société zurichoise à la suite de la nationalisation de l'aéroport Ilsa da Margarita. Un recours a été déposé dans ce sens.

Une faute?

Le Venezuela doit 17 millions de dollars (16,7 millions de francs au cours actuel) de dédommagement à l'aéroport de Zurich.

Avec l'arrivée au pouvoir de l'ancien président Hugo Chavez, qui s'était engagé à renforcer le contrôle de l'Etat sur l'économie, le Venezuela a lancé dans les années 2000 un plan de nationalisation de nombreuses entreprises privées. Parmi celles-ci, l'aéroport de Isla da Margarita que l'aéroport de Zurich détenait jusqu'en 2005 avec un partenaire chilien.

En novembre 2014, le Tribunal d'arbitrage international de la Banque mondiale avait tranché en faveur des deux anciens propriétaires leur accordant un dédommagement de 33,7 millions de francs au total. Mais le Venezuela a attendu le dernier jour pour déposer un recours contre ce jugement, a indiqué à l'ats l'aéroport de Zurich.

Il ne s'agit pas de la seule entreprise helvétique victime des nationalisations au Venezuela. Holcim en a fait les frais également. Mais dans ce cas, Caracas a accepté d'indemniser le cimentier saint-gallois à hauteur de 650 millions de dollars au terme d'une longue procédure judiciaire. Le dernier versement a eu lieu à la fin de l'année dernière.

(ats)