Suisse

04 décembre 2019 10:07; Act: 04.12.2019 12:22 Print

Berne veut l'interdiction immédiate d'un pesticide

L'interdiction immédiate du pesticide chlorothalonil est demandée par le gouvernement bernois dans une lettre adressée au conseiller fédéral Guy Parmelin.

storybild

Le pesticide chlorothalonil est autorisé en Suisse malgré ses potentiels dangers pour la santé. (Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement bernois demande à la Confédération l'interdiction immédiate du pesticide chlorothalonil afin de protéger l'approvisionnement en eau potable. Cette substance est considérée depuis longtemps par l'Union européenne comme probablement cancérigène.

Dans un courrier au conseiller fédéral Guy Parmelin, le gouvernement bernois demande également l'interdiction de la vente et de l'usage de produits phytosanitaires contenant cette substance. Le canton constate qu'il arrive que des résidus de chlorothalonil soient détectés dans des zones d'agriculture intensive.

Dans le canton de Berne, cela concerne en particulier des captages d'eau du Seeland. Déjà interdite dans l'Union européenne, cette substance potentiellement dangereuse pour la santé est toujours autorisée en Suisse, précise mercredi le canton de Berne.

Le mois dernier, les distributeurs d'eau du canton de Soleure ont adressé la même requête au Conseil fédéral. L'Union suisse des paysans a enjoint les exploitations agricoles de renoncer aux produits phytosanitaires contenant du chlorothalonil.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Tobi le 04.12.2019 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hop Monsieur le CF

    Juste, allez Guy, un peu de courage et hop la signature en bas de la page. Il est temps de réagir et d'arrêter de tourner les pouces

  • Prise de conscience le 04.12.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravissimo

    Enfin les petits bourgeois comprennent les enjeux fondamentaux liés à l'écologie !

  • Alinostix le 04.12.2019 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop

    Enfin une réaction! Nos citoyens meurent du cancer, notre biodiversité disparaît mais notre gouvernement est totalement sourd. Il y a que les enjeux économiques qui sont traités et pris au sérieux en Suisse. STOP à tous les pesticides, herbicides, fongicides qui détruisent tout

Les derniers commentaires

  • jean émarre le 04.12.2019 22:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cohérence

    stop aux pesticides c'est trop dangereux mais stop aussi aux produits importés qui en contiennent et aux médicaments et cosmétiques qui sont tout aussi dangereux et qu'on retrouve aussi dans l'eau. Un peu de cohérence.

  • Et vos salades sont hors de prix. le 04.12.2019 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    HAHAHAHA, la verdure en marche.

    Je cherche un des 7 pour m' aider à trouver mes salades pour le marché , dans la mauvaise herbe . Ne vous bousculez pas au portillon, merci. L ' DUC , rien à fouttre , il traite quand même ses vignes .

  • Rojo le 04.12.2019 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jean Mange

    Ah bon, eh bien vive l'Europe, bon je sais y'en a point comme nous, on est les meilleures, d'ailleurs même nos cancer sont plus propre que ceux d'à côté

  • ouin ouin le 04.12.2019 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    bien mais aucune chance

    C'est une excellente initiative, polluer la nappe phréatique est très grave. Par contre, je parie sur une longue liste d'exceptions, et en particulier pour la vigne afin de saufgarder les intérêts de la famille Parmelin. Et oui, les paysans sont de gros pollueurs, mais leur santé et celle de leurs enfants est en première ligne et ils ne s'en rendent souvent pas compte. Le système de la grande distribution les met sous une pressions énorme, car ces produits nocifs augmentent leur productivité, et donc leurs revenus (le prix est fixé par le marché).

    • A Votre Service le 04.12.2019 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ouin ouin

      Je sais pas très bien ce que vous voulez dire avec, ils se rendent pas compte. C'est pas que nous utilisons des produits interdits. Ils sont tous homologués par l'office fédéral. Comme tous les produits en vente en suisse. Vous avez déjà vu, ce qui est marqué sur les emballages des produits de nettoyages ménagers? Toxique pour la faune aquatique, non-biodégradable, nocif pour les cours d'eau. Vous les utilisez quand même, non? Vous vous rendez pas compte nonplus?Ou vous faites confiance à l'office fédéral qui a homologué ce produit? C'est la société qui doit changer, pas seulement les paysans.

    • utopia le 05.12.2019 22:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @A Votre Service

      vous avez raison ! il est temps pour chacun de prendre conscience qu' un changement de comportement est de mise. Sans contrainte aucune, Nous pouvons tous : - mieux consommer(local) - moins rouler - moins utiliser l'avion - moins manger de viande - privilégier le vrai savon de Marseille aux produits de douches bourrés de micropolluants - ne plus utiliser de l'eau de javel - ne pas laisser tourner inutilement son moteur(cf Ecodrive.ch) - ne plus balancer ses mégots dans la nature (un mégot = 500 l d'eau pollués) - simplement nettoyer sa salle de bain et ses toilettes avec du vinaigre blanc - privilégier l'eau du robinet plutôt que l'eau dans du Pet - nettoyer ses fenêtres avec de l'alcool à brûler - éteindre son ordinateur durant la nuit - ne pas laisser ses appareils en stand by, etc, etc, etc Tout cela est simple et permet en plus d'économiser de l'argent !

  • Jerry Kahnn le 04.12.2019 14:15 Report dénoncer ce commentaire

    Con...federal

    Ce Parmesan est un andouille manipulé