Sports d'hiver

02 décembre 2008 10:29; Act: 02.12.2008 10:32 Print

Le casque séduit les amateurs de glisse

La campagne du Bureau de prévention des accidents (bpa) en faveur du port du casque sur les champs de neige porte ses fruits.

Une faute?

Skieurs et snowboarders sont toujours plus nombreux à dévaler les pistes casqués. L'hiver dernier, la part des amateurs de glisse casqués a passé de 52% à 58%, a annoncé mardi le bpa. Cette saison, la campagne mettra un accent tout particulier sur la Suisse romande.

Chaque année en Suisse, 115.000 personnes pratiquant un sport de neige se blessent si grièvement qu'elles doivent consulter un médecin. Le bpa, l'Association suisse d'assurances et la Rega ont donc lancé il y a 12 mois une campagne de prévention sur trois ans. L'objectif est d'inciter au port du casque et des protège-poignets ainsi qu'au contrôle annuel des fixations.

Le travail de sensibilisation donne des résultats. La part de sportifs casqués sur les pistes augmente chaque année. Entre 2003 et 2008, le taux de port a passé de 16% à 58%. Il est aujourd'hui de 55% chez les skieurs et de 70% chez les snowboarders.

Le bpa rappelle qu'en moyenne plus de 10% des victimes d'accidents sur les champs de neige subissent une blessure à la tête. Le casque prévient surtout des blessures cranio-cérébrales graves, lourdes de conséquences pour les victimes et coûteuses pour la société.

Comme ces dernières saison, des journées de sensibilisation sur les pistes de ski avec tests de casques sont prévues cet hiver. En Suisse romande, elles auront lieu le 1er mars à Verbier, puis les week-ends suivants successivement aux Crosets, à Leysin et à Crans-Montana.

(ap)