Suisse

10 mai 2019 14:46; Act: 11.05.2019 16:00 Print

Le cirque Nock plie son chapiteau après 158 ans

C'en est fini du cirque Nock, le plus vieux de Suisse. C'est en raison des déficits que l'entreprise argovienne a dû prendre cette décision.

storybild

Les places au centre des villes et des villages qui pourraient accueillir le chapiteau sont toujours plus rares et les prix toujours plus élevés. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le cirque Nock, le plus vieux de Suisse, arrête ses représentations après 158 ans d'existence. L'entreprise familiale argovienne a pris la décision en raison des déficits, de la concurrence et de la difficulté à trouver des lieux pour planter le chapiteau.

La nostalgie, le professionnalisme et la passion ne suffisent plus, ont indiqué les familles Nock vendredi à Oeschgen (AG). Dans la situation actuelle, il n'est plus possible d'assurer les standards habituels de qualité pour les spectacles.

Accumulation de déficits

Malgré un autofinancement important, les déficits s'accumulent. Les places au centre des villes et des villages qui pourraient accueillir le chapiteau sont toujours plus rares et les prix de location sont toujours plus élevés.

Alors que dans le passé les communes se réjouissaient de la venue du cirque, aujourd'hui on a l'impression d'être tout juste tolérés, soulignent les familles Nock. Les réglementations toujours plus sévères sur la détention d'animaux ne facilitent pas les choses.

Les fortes chaleurs en été ont aussi contribué aux mauvais résultats financiers. Personne ne veut s'asseoir sous une tente par des températures aussi élevées.

(nxp/ats)