Suisse

27 avril 2016 12:54; Act: 27.04.2016 16:52 Print

Le congé paternité de 2 semaines est enterré

Le Conseil national a enterré mercredi une initiative parlementaire du Grison Martin Candinas.

storybild

Ces dernières années, plus d'une douzaine d'interventions visant à introduire un congé paternité ont occupé le Parlement. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les pères n'auront pas droit à un congé paternité payé de deux semaines. Le Conseil national a enterré mercredi par 97 voix contre 90 et 5 abstentions une initiative parlementaire en ce sens.

Ces dernières années, plus d'une douzaine d'interventions visant à introduire un congé paternité ont occupé le Parlement, a rappelé l'initiant Martin Candinas (PDC/GR). Le thème occupe aussi la société: Travail.Suisse planifie le lancement d'une initiative populaire en faveur d'un congé paternité de 20 jours.

La naissance du premier enfant modifie le quotidien du jour au lendemain et à l'arrivée des suivants, il faut s'occuper des frères et soeurs, cela nécessite davantage de temps. Un congé paternité aiderait à une répartition plus équitable des rôles dans le couple et aiderait davantage de femmes à travailler. «Une bonne chose pour toute la société, pas juste un sucre pour les pères.»

Comme pour le congé maternité, le financement devait être assuré par les allocations pour perte de gain (APG). Selon les calculs de l'administration, un congé de paternité de 14 jours coûterait environ 200 millions de francs par an et devrait être financé par un prélèvement de 0,06% sur les salaires.

Affaire privée

La droite conservatrice rejette le principe du congé paternité. Elle estime que fonder une famille est une affaire privée dans laquelle l'Etat n'a pas à s'immiscer. De plus, la priorité doit être donnée à la consolidation des assurances sociales existantes. Une extension de ces dernières ne serait pas supportable financièrement sans hausse de cotisations, a défendu Raymond Clottu (UDC/NE).

Selon Regine Sauter (PLR/ZH), de nombreuses entreprises ont déjà introduit un congé paternité, il n'y a pas lieu d'intervenir. Les pères peuvent aussi prendre des vacances et on ne peut pas faire d'analogie avec le congé maternité car celle-ci devait d'abord corriger l'inégalité, les femmes n'ayant pas le droit de travailler à la naissance.

La Suisse est l'une des lanternes rouges en matière de congé familial, il faut donner un signe en matière de politique familiale, a plaidé en vain Maja Ingold (PEV/ZH). Avant les élections fédérales, la commission avait soutenu l'initiative parlementaire du PDC grison. Puis son homologue des Etats l'avait rejetée en novembre dernier et elle recommandait de justesse de se rallier à ce refus.

Récurrent

L'introduction d'un congé paternité à l'échelon national revient régulièrement à l'agenda du Parlement sans succès jusqu'ici. La gauche plaide depuis longtemps en sa faveur. De nombreux employeurs dont la Confédération et même des discounters comme Lidl et Aldi accordent déjà un tel congé sur une base volontaire.

A l'instar de Travail.Suisse, Pro Familia soutient le principe du congé paternité. «Comme pour l'assurance maternité, il y a des politiques sociales dans lesquelles l'Etat doit légiférer», a indiqué Philippe Gnaegi, président de l'association faîtière des organisations familiales. Ce sont surtout de grosses entreprises qui ont introduit cette pratique.

A l'inverse, l'Union patronale suisse s'est déclarée soulagée par la décision du National. Un congé pour les jeunes pères aurait alourdi les charges salariales et pénalisé la Suisse en termes de compétitivité. Slon elle, cette voie législative n'est pas la bonne pour mieux concilier famille et travail. Il vaudrait mieux améliorer l'accueil extrafamilial des enfants et éliminer de fausses incitations fiscales.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Flidji le 27.04.2016 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    Triste réalité

    Cela montre bien que nous sommes toujours dans ce monde ou seul le fric compte! Et que dès qu'on doit donner quelques jours de congé, on dit non! Ou va ce monde d'humain qui pense qu'au blé...

  • Papaoutai le 27.04.2016 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Et pendant ce temps...

    ...l'égalité des sexes cherche toujours son chemin

  • Tri3nu le 27.04.2016 15:02 Report dénoncer ce commentaire

    Congé paternité pas vacances!

    Je trouve tellement dommage que notre pays ne donne pas la possibilité aux pères de trouver un équilibre dans les premiers jours de vie de l'enfant. L'accouchement est fatiguant pour la mère, et l'aide du père est précieuse dès le retour à la maison. Oui, il peut prendre des vacances. Mais selon la loi, les vacances sont faites pour se reposer! Demandez aux parents s'ils se reposent les deux premières semaines de vie de leur enfant?

Les derniers commentaires

  • phil le 04.05.2016 18:20 Report dénoncer ce commentaire

    égalité

    Maintenant nous savons ce que vivent les femmes depuis toujours. Il est temps de comprendre que notre société doit éliminer tous les types de discriminations liées au sexe. Il est temps pour nous de vivre avec notre époque et permettre aux femmes et hommes d'avoir les mêmes droits et les mêmes possibilités. Triste mentalité, une fois de plus nous serons parmi les dernier à accepter de faire partie de l'évolution de la société. N'oubliez pas que nous avons attendu 1971 pour permettre aux femmes de voter. Il est parfois difficile de retenir les erreurs du passé.

  • Sandra Roleira le 04.05.2016 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    Un problème de la sphère publique

    Comment voulez vous arriver à l'égalité homme-femme dans les relations inter-personnelles et dans la famille si le marché du travail et la société s'obstinent à soutenir les inégalités de genre!!!

  • Raoul le 28.04.2016 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Répartition

    Il faut prendre ces deux semaines sur le congé maternité. Que les couples puissent choisir de répartir les semaines entre eux, je suis pour. Qu'on augmente les congés, je suis contre. Quand on fait des gosses, on assume un minimum et on diminue son train de vie. Trop facile de toujours être à la charge de la société. Moi je ne veux pas d'enfants et on m'offre pas de congé aux frais de la princesse à ce que je sache!

  • gus le 28.04.2016 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    désolant

    ...

  • Auryon le 28.04.2016 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jeune papa

    Normal l'état, la confédération et les grosse boîte. Comme d'ab et pendant ce temps le petit peuple qui se fait bien en....