Suisse

17 février 2020 22:37; Act: 18.02.2020 08:46 Print

Le coronavirus chamboule la rentrée universitaire

Plusieurs hautes écoles, comptant beaucoup d’étudiants de Chine ou y envoyant des stagiaires, prennent des précautions.

storybild

Les Chinois représentent environ 8% des étudiants de l'EHL, soit près de 400 personnes. (Photo: Keystone/Peter Klaunzer)

Sur ce sujet
Une faute?

Entamé lundi, le semestre de printemps nécessite déjà des ajustements pour plusieurs institutions comptant des étudiants en provenance de Chine. La crainte du coronavirus a en effet poussé les directions de l’EPFL, l’EPFZ et de certaines hautes écoles à demander aux personnes y ayant séjourné de respecter une quarantaine de 14 jours.

«Nous savons que nous faisons partie des points chauds», explique au «Tages-Anzeiger» Anna Maltsev, porte-parole de l’EPFZ, qui compte 580 étudiants et 376 employés chinois. L’EPFL, avec ses 348 élèves chinois dont 170 doctorants, a aussi édicté une mesure de télétravail pour ceux qui reviennent de Chine.

Bracelets pour personnes en bonne santé

L’École hôtelière de Glion va même plus loin, raconte un enseignant. Les élèves venant d’Asie peuvent arriver jusqu’à un mois après le début du semestre s’ils craignent une contamination ou que leur vol est déplacé; ceux qui devaient y faire un stage ont pu repousser le séjour et intégrer un autre semestre. En outre, «tout le monde doit passer un contrôle médical. S’il est OK, on reçoit un bracelet jaune; les personnes sans bracelet ne sont pas admises aux cours.» À l’École hôtelière de Lausanne, des mesures de télétravail ont aussi été instaurées pour les employés basés en Chine.

Difficile donc de suivre le programme comme d’habitude. La plupart des établissements ont mis sur pied ou disposaient déjà d’un système de mise en ligne de vidéos des cours. Des examens oraux ont en outre été repoussés, mais ne devraient pas faire rater un semestre aux principaux concernés. Les examens écrits sont considérés comme dépourvus de risque en raison de la distance entre les places.

«J’aurais pu infecter mes collègues»

Certaines mesures ont toutefois été prises un peu tard, raconte un doctorant de l’EPFZ au «Tages-Anzeiger». Parti en Chine pour fêter le Nouvel-An avec sa famille, il a reçu comme instructions de son employeur de rester une semaine à la maison. Une fois la période terminée, il est retourné travailler. Trois jours plus tard, un nouveau mail indique que la quarantaine est prolongée à 14 jours. «Dois-je rentrer chez moi ? Si j’étais malade, j’aurais déjà infecté mes collègues...» En accord avec son chef et faute de symptômes, il a donc fait fi des consignes.

(ofu/rmf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pierre le 17.02.2020 22:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste...

    Si un doctorant n'a pas la présence d'esprit de se renseigner avant de débarquer au boulot après un séjour en Chine c'est.... Relativement grave je pense... (mais je n'ai pas de doctorat j'en conviens)

  • Morningstar le 17.02.2020 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au secours

    Pendant que d'autre pays prennent de vrai disposition (Angleterre notamment) la gestion de cette histoire en Suisse est toujours déplorable, ça en devient flippant ! Donc il y a un réel risque de pandémie et les personnes à risque reçoivent simplement un petit Email pour les inviter à rester chez eux et... c'est tout ? Aucun suivit, aucun contrôle rien, c'est fabuleux. Va vraiment falloir espérer que ce virus arrive pas en Suisse, déjà que les avions à destination de la Chine vol sans soucis, faudra pas venir pleurer dans quelques semaines, mois si tout part en sucette.

  • Mx le 18.02.2020 03:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    Et bien moi je trouve tout ça léger, comme le gars infecté qui est arrivé 2 fois à Cointrin et on avise seulement les personnes qui ont pris l'avion avec lui .... et le reste ??? Navette, taxi, train, peut-être TPG ????

Les derniers commentaires

  • maître Capello le 18.02.2020 16:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le retour

    pa aimé université moi grand professeur français au chômage cherche pa travail

  • Franki le 18.02.2020 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Coronavirus

    La Suisse soit elle est inconsciente ou alors elle sait quelques chose? Pandémie oui bien-sûr! Et cela serait une catastrophe pour les personnes affaiblies et personnes âgées! Honnêtement je ne comprends pas notre politique? Car cela est pris à la légère...

  • Monnopinion le 18.02.2020 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arme biologique

    Virus sortie du labo destiné a. Se répandre dans des villes pays dissidentes et permettre a l'armé ( immunisée) de les occuper sous couverture d'aide humanitaire pourquoi il ya 99% de chinois malade ? Parce que le visus est calibré sur leur ADN

    • Mon Opinion le 18.02.2020 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Monnopinion

      J'ai dit la même chose !!

    • Et les reptiliens il mettent le chocolat le 18.02.2020 09:52 Report dénoncer ce commentaire

      Jean-Kevin Illuminati

      Vite le 20 minutes, il en sait trop ! Réagissez !

    • loupiot le 18.02.2020 11:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Monnopinion

      Où avez-vous pris l'info affirmant qu'il y a 99% de chinois malades..? Sources officielles, svp, merci.

    • Mendrisiotto le 18.02.2020 11:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Monnopinion

      Le visus est moins dangereux que ton français même dans ton pseudo,

    • Ptitgourmand le 18.02.2020 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Monnopinion

      J'avais entendu pas mal de théories mais alors le coup du "calibré sur l'ADN", c'est une grande première!

  • taras boulba le 18.02.2020 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la Suisse tranquille

    laissons atterrir à Cointrin encore plus des 3 vols par semaine les avions qui arrivent en direct de la Chine ! les suisses des vrais bisounours

    • Trop c'est trop le 18.02.2020 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @taras boulba

      Effectivement. Et que dire de l'EPFL qui demande à ses étudiants chinois de passer 2 semaines de quarantaine chez eux dès leur arrivée. Quand on sait que chez eux c'est souvent chez l'habitant c'est tout de même un peu difficile à admettre

  • STOP le 18.02.2020 09:02 Report dénoncer ce commentaire

    Encore...

    Fixation Coronavirus!... Et la grippe? Elle, elle rigole pendant qu'on se demande si ce coronavirus arrivera, arrivera pas chez nous. La presse focalise sur des si alors que la grippe, elle, tue chaque année. Et ça, c'est une certitude.