Biodiversité

20 mai 2019 21:22; Act: 21.05.2019 11:34 Print

Le déclin des abeilles est une «menace sérieuse»

Les Nations-Unies lancent un cri d'alarme pour la protection des Apoïdes, indispensables dans la lutte contre la faim.

Si la tendance au déclin des insectes pollinisateurs comme les abeilles se poursuivait, «les fruits, les noix et autres légumes» pourraient se voir remplacer «par des cultures vivrières comme le riz, le maïs et les pommes de terre», souligne la FAO.
Sur ce sujet
Une faute?

Le déclin des populations d'abeilles représente une «menace sérieuse» pour les plantes, a averti lundi l'Agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO). Elle a demandé aux pays «de faire davantage» pour «protéger ces alliés indispensables dans la lutte contre la faim et la malnutrition».

«Les abeilles sont grandement menacées par les effets combinés du changement climatique, de l'agriculture intensive, de l'usage de pesticides, de la perte en biodiversité et de la pollution», a déclaré lundi M. José Graziano da Silva, directeur général de la FAO, dans un communiqué diffusé à l'occasion de la Journée mondiale des abeilles.

Selon lui, «l'absence d'abeilles et d'autres pollinisateurs» qui participent, avec la pollinisation, à la fécondation et donc à la reproduction des plantes, «reviendrait à anéantir les cultures de café, pommes, amandes, tomates ou cacao» notamment.

Si la tendance au déclin des insectes pollinisateurs comme les abeilles se poursuivait, «les fruits, les noix et autres légumes» pourraient se voir remplacer «par des cultures vivrières comme le riz, le maïs et les pommes de terre» qui sont moins liées à la pollinisation, «favorisant ainsi les régimes alimentaires déséquilibrés», souligne la FAO.

«Faire pousser des fleurs chez soi»

M. Graziano da Silva a appelé les pays membres à «s'orienter vers des politiques alimentaires et des systèmes durables en faveur des pollinisateurs». «Le fait même de faire pousser des fleurs chez soi contribue à cet effort en donnant à manger aux abeilles», a-t-il expliqué.

La journée mondiale des abeilles, célébrée pour la deuxième fois, a été créée à l'initiative de la Slovénie, petit pays européen où l'apiculture est une activité agricole importante, et de la Fédération internationale de l'association des apiculteurs, dans une résolution de l'assemblée générale de l'Onu en 2017.

La date a été choisie en raison de la date de naissance de Anton Jansa, pionnier de l'apiculture moderne, né le 20 mai 1734 au sein d'une famille d'apiculteurs en Slovénie, et auteur en 1771 d'un livre, «Discussion sur l'apiculture», en allemand.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Kikox le 20.05.2019 22:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trop tard !

    Et pendant ce temps là, les humains s'en fichent complètement en mangeant du Nutella et des fraises emballées dans du plastic au mois de janvier.

  • homme des cavernes le 20.05.2019 22:02 Report dénoncer ce commentaire

    Save the planet

    L'homme moderne et son arrogance, aucunement capable de protéger son habitat et son environnement, le déclin est proche..

  • Maya L'abeille le 20.05.2019 21:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Effectivement

    si pas d'abeilles, pas d'êtres humains.

Les derniers commentaires

  • Greta le 21.05.2019 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Que du bonheur.

    plus d'abeilles et enfin, les vaudois disparaîtront de la planète.

  • Glouglou Tata le 21.05.2019 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Le

    Mais avec un certain décalage

  • N.P. le 21.05.2019 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le mur

    A tous ceux qui refusent les valeurs écologiques car elles sont "de gauche" : quand les abeilles auront disparus, vous aurez l'air bien bêtes avec votre agriculture chimique, votre fass, vos traditions moribondes...

    • Une grand-maman le 21.05.2019 11:57 Report dénoncer ce commentaire

      @N.P.

      L'ignorance humaine n'est ni de gauche ni de droite. Elle l'est tout court. Les pesticides tuent les oiseaux, les insectes, des émissions en parlaient déjà depuis 20 ans. Mais quand le roi pognon est là, tout est enfoui ... l'humanité court à sa perte, il faut être aveugle pour ne pas le constater. Hélas. J'en pleure pour mes petits enfants.

    • Alloa le 21.05.2019 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @N.P.

      Que fais le Fass dans votre histoire ? Quel rapport ?

    • VivaDingDong le 21.05.2019 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @N.P.

      Le rapport avec la choucroute?

  • Nostalgie le 21.05.2019 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le bon temps

    Et dire que quand j étais gamin dans les années 60 il y en avait à profusion,comme les sauterelles et les cocinelles,

    • VivaDingDong le 21.05.2019 23:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nostalgie

      Et les cafards!

  • foutifouta le 21.05.2019 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    abeille plus important que un humain

    selon Albert Einstein une fois que les abeilles disparaissent on a 4 ans de vie.

    • VivaDingDong le 21.05.2019 23:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @foutifouta

      Ouf... c'est pas pour tout de suite... d'ici là on sera sauvés par les accords Schengen