Musée de la pharmacie (Bâle)

12 août 2018 18:04; Act: 12.08.2018 18:04 Print

Le directeur a mis fin à ses jours avec du poison

Un homme retrouvé sans vie dans un espace d’exposition consacré à l’histoire du médicament a provoqué un important déploiement, vendredi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les secouristes ont été alertés vendredi vers 17 h 30. Un employé du Musée de la pharmacie de l’Université de Bâle venait de découvrir son directeur sans vie, apparemment victime d’un empoisonnement. Par mesure de précaution, des sapeurs-pompiers professionnels spécialisés dans les catastrophes chimiques ont été appelés. Ils se sont occupés de l’employé qui avait découvert le corps ainsi que d’un autre salarié. Ces derniers ont subi une décontamination en règle. Toutes les issues ont été bloquées et les spécialistes ont effectué des mesures pour connaître la nature de la substance incriminée.

Pour mémoire, le Musée de la pharmacie entrepose de nombreuses substances toxiques. Il raconte l’histoire des remèdes et de leur production. Selon le site web de l’établissement, il dispose d’une vaste collection de produits médicinaux provenant du monde entier.

Les enquêteurs ont rapidement rendu leur verdict. La thèse de l’accident et celle de l’intervention d’un tiers ont été écartées. De toute évidence, le directeur avait mis fin à ses jours. Les circonstances exactes du drame n’ont pas été révélées. L’homme était à la tête de l’établissement depuis plusieurs années et jouissait d’une grande renommée dans son domaine de compétence. Il était également très actif dans la vie locale, en particulier le carnaval de Bâle.

(lha/jbm)