Pavillon suisse à Dubaï

13 novembre 2019 09:31; Act: 13.11.2019 10:25 Print

Le dossier était bien avancé avec Philip Morris

par Pascal Schmuck, Zurich - Le parrainage du Pavillon suisse par Philip Morris à l'exposition universelle de Dubaï, en 2020, a été annulé en juillet, mais des échanges de courriers montrent qu'il y a eu bien plus que des discussions.

storybild

Philip Morris ne sera pas présent au Pavillon Suisse de Dubaï (Photo: House of Switzerland)

Une faute?

Le sponsoring du Pavillon suisse à l'Exposition universelle de Dubaï par Philip Morris continue de faire des vagues. Contrairement aux propos du DFAE qui affirmait qu'il ne s'agissait que d'une vague idée, une enquête menée par la «Luzerner Zeitung» montre que le parrainage par l'entreprise était bel et bien un «partenariat confirmé».

Le quotidien se base sur des courriers échangés entre un intermédiaire de Philip Morris avec Présence Suisse, qui relève du DFAE. Cet intermédiaire réclame en effet une réponse rapide de Berne, puisque les grandes lignes de l'accord de sponsoring sont déjà connues depuis le 11 avril. Il écrit à Présence Suisse que le Comité exécutif de Philip Morris se dit prêt à parrainer le Pavillon Suisse à Dubaï à hauteur de 1,5 million de francs au moins.

Contrat préliminaire

En contre-partie, l'entreprise veut faire essayer aux visiteurs sa nouvelle cigarette «Iqos». Le groupe sait que des mineurs auront accès au Pavillon, aussi propose-t-il de rendre sa présence «peu attirante pour les enfants», écrit l'intermédiaire. Cette publicité pour le tabac ne gêne pas plus que cela le DFAE. Son responsable des «Grosses manifestations internationales» se félicite du succès des négociations et annonce qu'il enverra un contrat préliminaire sous peu.

Le document est envoyé à Philip Morris le 16 mai, proposant un parrainage de 1,8 million de francs. Puis plus rien, à tel point que Présence Suisse s'en inquiète. L'entreprise donne finalement son accord et renvoie le contrat signé, à la plus grande joie d'une collaboratrice du DFAE. «Vous m'avez sauvé la mise! C'est une grande nouvelle, nous sommes très heureux d'avoir Philip Morris comme partenaire», écrit-elle dans un courrier électronique.

Volte-face en juillet

En juin, deux représentants de Philip Morris sont invités à une visite du chantier à Dubaï. A cette occasion, Présence Suisse présente tous les partenaires de sponsoring «confirmés» avec des logos dans une présentation PowerPoint.

Le DFAE maintient sa version: les discussions avec Philip Morris en étaient à la phase exploratoire et, dans une deuxième phase, «il a été décidé de ne pas poursuivre dans cette voie». A la plus grande fureur de Philip Morris, lorsque l'entreprise a appris en juillet la fin de la collaboration avec Présence Suisse. Le groupe veut désormais tourner la page. «Pour Philip Morris, cette affaire est enfin réglée.»

Quant à l'intermédiaire, il ne nie pas son entregent chez Philip Morris, mais «pour des raisons de professionnalisme», il ne veut pas commenter les détails.

(nxp)