Berne

17 février 2011 16:03; Act: 17.02.2011 17:27 Print

Le drapeau européen reste permis en Suisse

Une motion de l'UDC valaisan Oskar Freysinger souhaite voir le drapeau européen disparaître de tout bâtiment public suisse. La Confédération refuse son interdiction.

storybild

Pour le Valaisan, hisser ce drapeau est «une pratique sournoise qui s'attaque à la souveraineté nationale». (Photo: Keystone)

Une faute?

Le drapeau européen (douze étoiles jaunes sur fond bleu) est d'abord celui du Conseil de l'Europe, dont la Suisse est membre, rappelle le Conseil fédéral à Oskar Freysinger, qui veut voir cet étendard disparaître de tout bâtiment public suisse.

Cette interdiction devrait aussi frapper, selon lui, la délégation de l'Union européenne (UE) à Berne. Les douze étoiles jaunes sur fond bleu ne devraient apparaître que lors de réceptions et manifestations impliquant des représentants de l'UE.

Car, pour le conseiller national, cet étendard est le drapeau de la commission de Bruxelles et cette dernière, n'étant pas un pays souverain, ne peut pas battre pavillon en Suisse. Hisser ce drapeau est «une pratique sournoise qui s'attaque à la souveraineté nationale», écrit-il dans une motion.

Le drapeau européen adopté en 1955 et repris dès 1985 par ce qui allait devenir l'UE représente dans une optique large l'unité et l'identité de l'Europe, souligne le Conseil fédéral dans sa réponse publiée jeudi. L'interdire irait à l'encontre de l'engagement suisse au Conseil de l'Europe.

La Confédération n'a pas en outre à décider d'arrêter si, quand et où les cantons et les communes ont le droit de placer des symboles sur les bâtiments publics. Quant à la délégation de l'UE, elle peut faire usage de son drapeau comme toutes les autres organisations internationales en Suisse, ajoute le Conseil fédéral.

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • jugeote le 17.02.2011 18:23 Report dénoncer ce commentaire

    Perversion des consciences

    Monsieur Freysinger, vous avez tout mon soutien. Saine initiative. C'est à mon avis, et comme l'a souligné "Lector", une façon habile de nous habituer à vivre avec l'idée que nous sommes "européens". La même technique est d'ailleurs utilisée en ce qui concerne Israël mais à l'inverse, on "introduit" le régime sioniste partout où on le peut, notamment dans le sport, créant l'illusion que c'est un "état" européen.

  • chiffonée le 17.02.2011 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Oskar !!!

    Voilà le nouveau combat d'Oskar !!! Les bouts de tissus, il n'aime vraiment pas ça ... il fallait bien changer après le voile et la burqua ...

  • carldasteve le 17.02.2011 17:43 Report dénoncer ce commentaire

    Problèmes de riches

    N'y a-t-il pas de rèel souci en Suisse que celui-là ? je passe par Puidoux tous les jours et il est placardé sur un grand nombre de pilones "les citoyen vote UDC"... c'est cela qu'il faut banir, ça s'appelle de la difamation... je suis citoyen et je ne veux pas être assimiler à ce "drapeau" non plus... de la à dire que tous ceux qui se concidère citoyens sont UDCistes, c'est une abération et un mensonge.

Les derniers commentaires

  • Ph le 18.02.2011 12:15 Report dénoncer ce commentaire

    L'Europe est une escroquerie.

    Freysinger n'est qu'un populiste qui se trompe de combat stigmatisant l'Islam à tort mais pour ce qui est de l'Europe, il a raison, l'Europe n'est qu'une escroquerie voulue par les banquiers privés et l'oligarchie mondiale, les nations et les peuples sont ruinés les uns après les autres par le FMI, la BCE et les privatisations. L'article 123 du traité de Lisbonne oblige les nations à emprunter de l'argent aux banques privées plongeant les nations dans une spirale de dette sans fin.

  • Pat le 18.02.2011 10:28 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Bravo à M. Freysinger. A nouveau il met le doigt sur quelque chose d'inadmissible ! Que fait le drapeau européen sur nos bâtiments publics ! Le peuple suisse ne veut pas faire partie de l'Europe (TVA; Chômage, Impossibilité de voté, suprématie de Bruxelles sur souverrainté populaire, etc.) et je ne veux pas voir ce drapeau dans mon pays. Pourquoi c'est le Conseil Fédéral qui décide ! Il a beaucoup trop de pouvoir !

  • joejoejoejoe le 18.02.2011 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    trop laid

    voilà enfin la preuve que la bêtise et la méchanceté rend moche...

    • Pat le 18.02.2011 10:34 Report dénoncer ce commentaire

      Manipulation de la presse

      Eh oui, la presse est très douée pour trouver des photos des gens de l'UDC ou des "méchants" qui ne sont pas à leur avantage ... et ça marche : la preuve votre commentaire très fructueux ! Mais bon heureusement on a les gentils de la gauche qui sont parfaits (merci de ne pas censurer et de rester objectif Messieurs de la presse)

  • James le 18.02.2011 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Léger en apparance, juste sur le fond

    M. Freysinger semble soulever un problème léger, alors que sur le fond il a très justement mis en évidence une des nombreuses techniques sournoises d'un certain milieu politique pour habituer le peuple suisse à l'idée d'intégrer l'Europe.

  • Mako le 18.02.2011 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Douze étoile et pas treize

    Ce drapeau européen n'a rien à faire en Suisse, c'est tout. On est pas dans la zone euro, on ne va pas s'étendre un drapeau dont on n'est lié que par un conseil dirréductibles minables!