Canton du Valais

01 mars 2019 11:13; Act: 01.03.2019 11:17 Print

Le lifting se poursuit pour l'A9 et la route du Simplon

Les interventions sur l'autoroute A9 à Martigny et dans les environs sont prévues sur sept kilomètres à partir du lundi 4 mars.

storybild

La rénovation complète de l'A9 à hauteur de Martigny et environs se déroulera jusqu'en 2022. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les travaux de réfection de l'autoroute A9 dans la région de Martigny ainsi que de la route nationale A9 Simplon reprennent dès le 4 mars. Coût des chantiers pour l'année 2019: 54 millions de francs, dont 19 millions environ pour l'A9 Simplon.

Remplacement du revêtement et des joints, élargissement de la bande d'arrêt d'urgence, remplacement des glissières de sécurité, renouvellement du système d'évacuation des eaux, suppression de la végétation de la berme centrale: les interventions sur l'autoroute A9 à Martigny et dans les environs sont prévues sur sept kilomètres, a indiqué l'Office fédéral des routes (OFROU) cette semaine dans un communiqué.

Le chantier débute le 4 mars sur la partie centrale de l'autoroute et se poursuivra jusqu'en octobre sur la chaussée nord puis sud. «Pendant ces trois phases de travaux, la circulation sera maintenue sur deux voies dans chaque direction, avec une vitesse limitée à 80 km/h», précise l'OFROU.

Des fermetures de nuit et des restrictions de trafic en journée sont prévues entre le 3 et le 8 mars pour mettre en place le chantier. La rénovation complète de l'A9 Martigny et environs se déroulera jusqu'en 2022.

Entretien constant

Les travaux sur l'A9 Simplon reprennent aussi après la pause hivernale. Construite entre 1967 et 1977, cette route nationale nécessite un entretien constant en raison notamment de sa topographie et de son ouverture au trafic tout au long de l'année.

La réfection concerne le pont Rothwald et le pont sur le cours d'eau Krummbach. «Dans les zones de chantier, la circulation s'effectuera sur une seule voie», indique l'OFROU.

Tunnels assainis

Le tunnel de Gamsen est également concerné avec le renouvellement d'équipements arrivés en fin de vie, comme la ventilation, l'éclairage ou encore la surveillance. «Chaque tube sera totalement fermé à la circulation pendant environ huit semaines et la circulation se fera en bidirectionnel».

Quelques mesures de remise en état du tunnel de Schallberg, où un car a pris feu en janvier dernier, sont également prévues durant l'été. L'ouvrage avait déjà subi un assainissement qui a prouvé son utilité lors de l'accident.

(nxp/ats)