Suisse

21 février 2019 12:18; Act: 21.02.2019 12:49 Print

Le loup a encore un peu de répit

Il faudra encore attendre pour savoir si le loup passera de «strictement protégé» à «protégé», en Suisse.

storybild

Le Parlement planche actuellement sur une révision de la loi sur la chasse, qui devrait permettre d'abattre plus facilement le loup. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La Suisse devra encore attendre pour savoir si la Convention de Berne accepte sa demande pour faire passer le loup de «strictement protégé» à seulement «protégé». La décision, attendue en novembre dernier, a été suspendue pour au moins un an.

Le Comité permanent de la Convention de Berne a décidé de surseoir au débat et à la décision. Plusieurs parties contractantes, dont l'Union européenne, ne sont pas parvenues à se positionner concernant la demande de la Suisse, explique le Conseil fédéral dans sa réponse publiée jeudi à une interpellation du conseiller national Fabio Regazzi (PDC/TI).

Recensement européen

Le recensement européen des loups prévu courant 2019 devrait permettre de donner des informations pertinentes. Selon le gouvernement, le retard pris au niveau international n'influe en rien sur les débats en Suisse.

Le Parlement planche actuellement sur une révision de la loi sur la chasse, qui devrait permettre d'abattre plus facilement le loup. Le Conseil des Etats a déjà donné son aval. Le National devrait se prononcer le 8 mai. Un référendum pourrait être lancé.

Une cinquantaine de loups

D'une manière générale, le Conseil fédéral ne s'inquiète pas de la progression du loup en Suisse. Celle-ci est plus lente que dans les Alpes françaises ou italiennes. Les abattages légaux mais aussi illégaux n'y sont pas étrangers.

Fin 2018, l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) estimait qu'environ 50 loups circulaient sur territoire helvétique. Ce chiffre comprend quatre meutes, dont trois avec des louveteaux durant l'été 2018, ainsi qu'au moins trois couples et des loups isolés. L'OFEV prévoit que d'autres meutes avec des louveteaux se formeront au cours de ce printemps.

Chasseurs saoûls

Le Conseil fédéral ne voit par ailleurs pas de raison de légiférer contre les chasseurs qui picolent. Il n'y a pas de preuve d'accident de chasse dû à une consommation excessive d'alcool, affirme-t-il dans sa réponse à une interpellation d'Isabelle Chevalley (PVL/VD).

Il revient aux cantons le cas échéant de prendre des mesures. Par exemple, ils peuvent imposer que les chasseurs soient exclus de la chasse en raison d'une consommation excessive d'alcool qui constitue une menace pour la sécurité publique.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Asdfghj le 21.02.2019 14:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'espère

    Que les loups resteront strictement protégée!

  • Rec. le 21.02.2019 15:11 Report dénoncer ce commentaire

    Stop chasse

    "Le Conseil fédéral ne voit par ailleurs pas de raison de légiférer contre les chasseurs qui picolent." Et bien bravo! C'est vraiment qu'être beurré avec des armes à feu ce n'est absolument pas dangereux!!! Qu'on laisse le loup tranquille et qu'on le laisse faire son boulot de régulation.

  • Gregory De Marcellis le 21.02.2019 16:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    loup, qui es-tu ?

    Arrêt sur image, j'ai peur d'avoir bien lu... D'un côté on demande d'ouvrir la chasse pour tirer les loups plus facilement, car ils tuent quelques bêtes pour se nourrir et ça fera plaisir à certains chasseurs pour brandir leur trophée... Et de l'autre côté on ne prend aucune mesure pour interdire les chasseurs sous abus d'alcool... Alors je vais me muter en chasseur bourré et tirer sur d'autres chasseurs pour brandir des trophées et tout cela légalement! Je ne comprends plus le monde dans lequel je vis, alors que l'on vient d'exterminer 70% des êtres vivants en 40 ans... Continuons comme cela, le mur est proche !

Les derniers commentaires

  • Dany Tonnelier le 24.02.2019 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Halte au feu

    Le loup a un rôle dans la nature, il doit absolument être protégé pour pas que les massacres des siècles passés recommencent. La nature à été assez endommagée comme ça. Et, s'il mange une brebis ou deux, c'est ce que je ne mange pas, je suis végétarien.

  • Lysa le 21.02.2019 21:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Protection stricte

    Il doit être strictement protégé sinon bonjour les excuses bidons pour les tuer.

  • Un Passant Qui Passe. le 21.02.2019 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout simplement

    Le jour où je suis témoin d'un de ces massacres la personne en question mangera son fusil par sa deuxième bouche.

    • blablabla le 21.02.2019 21:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un Passant Qui Passe.

      Tu pense faire peur à qui ? C'est bien ce que je me disais...

  • gssa le 21.02.2019 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous des malades...

    pour arriver à faire l'armée...

  • Babi le 21.02.2019 20:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Protégeons notre faune

    Ne touchez plus à nos animaux arrêtez de détruire notre faunes je préfère voir un loup qu'un humain en forêt et arrêtez de trouver des excuses parce que les aigles aussi peuvent bouffer vos gosses