Tabagisme

21 novembre 2017 10:33; Act: 21.11.2017 10:55 Print

Le milieu des addictions roule pour l'e-cigarette

Le vapotage doit être reconnu comme instrument efficace de réduction des risques liés au tabagisme, selon les professionnels des addictions.

storybild

Les professionnels estiment que les liquides nicotinés doivent être autorisés à la vente. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La vapeur est mieux que la fumée, estime la fédération des professionnels des addictions. Elle demande donc de réorienter la politique du tabac en Suisse. La fédération profite de la consultation qui s'ouvrira sous peu sur la loi sur les produits du tabac pour poser ses exigences.

La politique de prévention s'orientait jusqu'à présent vers l'abstinence. Mardi, les représentants des professionnels des addictions ont demandé de la compléter avec un pilier de réduction des risques.

Le cadre légal doit être adapté en fonction de la dangerosité pour les produits du tabac et ses dérivés, comme la cigarette électronique ou le snus. Le vapotage doit être reconnu comme instrument de réduction des risques, indique la fédération. Les liquides nicotinés doivent être autorisés à la vente.

95% moins dangereux

Les fumeurs doivent être encouragés à passer de la fumée au vapotage, soulignent les professionnels. Les modes de consommation où le tabac n'est pas brûlé sont moins nocifs et pourraient permettre de réduire le nombre de décès. Chaque année 9500 personnes décèdent à cause de leur consommation de tabac.

La e-cigarette est 95% moins dangereuse que la cigarette selon les spécialistes. Le vapotage n'émet pas les substances nocives pour la santé libérées lors de la combustion du tabac ou de cannabinoïdes.

Et les consommateurs ont accès à la nicotine dont ils ont besoin. La dépendance à la nicotine n'est pas la cause des décès, mais le goudron, rappellent les professionnels. Les alternatives, vapotage, snus ou encore gommes à la nicotine, protègent la santé du fumeur et celle de son entourage direct.

Vapotage dans l'ombre

Le nombre de consommateurs alternatifs augmente en Suisse. Environ 15% de la population aurait déjà vapoté une fois dans sa vie, selon le monitorage suisse des addictions de 2016, surtout chez les moins de 35 ans.

Mais le vapotage reste dans l'ombre. Selon la fédération, il manque une règlementation claire. Les effets positifs de cette forme de consommation restent donc marginaux. Les professionnels demandent une politique cohérente, une réglementation, une taxation et une action de prévention qui reflète les différences des risques pour les consommateurs.

Ils souhaitent également que la Confédération lance des projets de recherche indépendants sur les effets du vapotage et du snus. La population doit être informée de manière transparente et être consciente aussi des effets indésirables de ces modes de consommation.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MirkoMilano le 21.11.2017 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    la vape... ma sauveuse

    cela fait un an que j'ai arrêté de fumer en replacent la cigarette par la vape... un an que je n'ai plus touché une seule cigarette alors que je fumais un paquet de clopes fortes par jour. En un an je suis même passé d'une consommation de nicotine de 12mg par ml a 1mg par ml et je ne vape plus quoccasionnellement durant la journée! en un An j'ai appris a courrir et j'ai perdu 10kg ! donc oui dans mon cas la Ecigarette était une bonne alternative! il serait temps d'autoriser sa vente avec nicotine a fin que d'autres puissent eux aussi quiter la clope plus facilement!

  • JP Romand. le 21.11.2017 11:11 Report dénoncer ce commentaire

    Très bonne alternative.

    Voici 4 ans que je vapote et je n'ai plus touché une seule cigarette depuis. Et j'en étais à plus de 2 paquets par jour. Sans en faire l'apologie, c'est une excellente alternative et le manque ne se fait plus sentir. Bien sûr j'aimerais tout arrêter un jour. Ca sera, sans aucun doute, plus facile. Pour l'instant je suis content avec ça. Il est évident que je n'encouragerai jamais un non fumeur d'essayer.

  • Vapoteur le 21.11.2017 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le vapotage marche pour moi

    Ayant tout essayé, nouvelles cigarettes IQOS compris, cest grâce à le-cigarette que finalement je ne fume pas de vrai clopes depuis 5 mois (et en diminuant le taux de nicotine). Honnêtement je me sens mieux quavec les autres solutions alternatives et ça coute bien moins cher. Il faut une période dadaptation cependant.

Les derniers commentaires

  • Olivier le 24.11.2017 21:34 Report dénoncer ce commentaire

    La vape

    Ils vont taxé le liquide de la vape

  • Abra le 22.11.2017 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Merci la Vap

    Pour une fois qu il y a quelque chose d efficace contre ce poison qui s appelle la clope je suis surpris de voir nos autorités fermé les yeux sur l efficacité de la vapote.. Perso ça fait 3 ans que je n ai plus touché une seul cigarette et diminuer progressivement la Nico dans mon liquide! Je dis donc merci à cet invention qui évidemment dois uniquement rester à usage des gens qui veulent arrêter de fumer! Au passage merci au grand théoricien qui prône l arrêt complet comme seul et unique remède...ca aide beaucoup les fumeurs qui on déjà essayé 600 fois d arrêter!

  • Pépé le 21.11.2017 22:08 Report dénoncer ce commentaire

    Combien de morts encore?

    Fumeur durant 30 ans, je suis passé au vapotage après maints essais avec d'autres substituts et méthodes inefficaces. Depuis -et ça fait maintenant 3 ans-, je n'ai plus touché ne serait-ce qu'une seule cigarette... J'ai diminué progressivement le taux de nicotine (merci les magasins en France!) et, maintenant depuis 3 mois, arrêté le vapotage aussi. Et tout ça sans le moindre sentiment de manque!!! Mesdames, Messieurs les "décideurs", combien de morts (parmi les 9'600) vous faudra-t-il encore sur la conscience avant de reconnaître l'utilité du vapotage avec nicotine comme méthode de sevrage?

  • Marie le 21.11.2017 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, vous êtes des drogués...

    Anti-vape car c'est remplacé une addiction (une drogue) par une autre... Un moyen très simple pour lequel j'étais septique et qui a pourtant marché à merveille : le livre d'Allen Carr "la méthode simple pour en finir avec la cigarette" ouvrage ennuyeux mais tenez les 200 pages et vous serez libéré !

    • tout juste le 21.11.2017 15:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      exact et ceux qui ne comprennent pas sont trop bête.

    • Tartuffe le 21.11.2017 15:58 Report dénoncer ce commentaire

      Franchement...

      Autant être drogué qu'intolérant et donneur de leçon. A se demander si un jour vous avez fumé et si vous savez ce qu'est une addiction.

    • Marie le 21.11.2017 17:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tartuffe

      vous n'y êtes pas du tout. Je me sens tellement bête de m'être faite endormir par la nicotine et j'aurais tellement aimé que quelqu'un me parle de ce livre plus tôt! mais oui arrêter de fumer sans substitue, sans effets négatifs comme la mauvaise humeur et le prise de poids c'est facile! lisez le livre et on en reparle. même moi je n'y ai pas cru...

    • Laurent le 21.11.2017 18:59 Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      Haaaa... vous roulez donc pour le lobby des libraires !!! Au fait... je ne fume plus, et je ne vapote plus, et je remercie la vapote. Au moins j'ai conservé ma bon humeur et mon empathie.

    • Richard Engel le 22.11.2017 00:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @tout juste

      Justement en parlant de gens trop bête bienvenue au club.

    • Richard Engel le 22.11.2017 00:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      T'as des actions chez l'éditeur ??

    • Marie le 22.11.2017 07:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Richard Engel

      vos réactions me confortent. Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre... Allez dire à un alcoolique que s'en est un, il aura exactement les mêmes réponses... Aucunement, d'ailleurs on me l'a prêté et je l'ai prêté à mon tour...

  • ....... le 21.11.2017 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ....

    cool. ça fait plus de six ans que ce chiffre de 95% est sorti, et c est que maintenant que la Suisse se dit "ha tient, peut être que..." on est en retard sur bien des points, ou le fait que la Suisse fasse partie des pays où les cloppes sont fabriquees a qqc a voir la dedans??