Effets de la crise financière

08 décembre 2008 10:32; Act: 08.12.2008 11:28 Print

Le nombre de nouveaux logements en baisse

La crise financière commence à se fait sentir sur le marché du logement en Suisse.

Une faute?

Entre juillet et septembre dernier, environ 10.560 nouveaux logements ont été construits, soit un recul de 3,5% par rapport au même trimestre de l'année dernière. Le recul est particulièrement marqué dans les agglomération des grandes villes. En revanche, le nombre de permis de construire a augmenté de 17,5%, pour atteindre 14.150 unités.

La baisse a été particulièrement sensible dans les agglomérations des cinq grandes villes suisses, où 3.580 nouveaux logements ont été construits au troisième trimestre 2008, soit une baisse de plus de 7%, a communiqué lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Seule l'agglomération de Berne a enregistré un résultat positif, les quatre autres villes accusant des baisses allant jusqu'à 25%. Le recul est de 25,4% à Bâle, de 21,6% à Genève, de 17,4% à Lausanne et de 9,8% à Zurich. Si l'on tient compte de l'ensemble des trois premiers trimestres de l'année, Lausanne enregistre même une baisse de 54,7%.


Moins de constructions

A la fin du troisième trimestre, 60.270 logements étaient en construction, soit près de 4% de moins qu'un an auparavant. La baisse est importante dans les communes de moins de 5.001 habitants. Le nombre de logements en construction a atteint 22.380 unités dans les agglomérations des cinq grandes villes, ce qui traduit une légère hausse de 1%.

C'est dans l'agglomération de Lausanne que la progression du nombre de logements en construction a été la plus marquée, avec une hausse de 34,3%. Ce nombre a en revanche reculé de près de 17% dans l'agglomération genevoise.

En revanche, le nombre de permis de construire augmente: au cours du 3ème trimestre, des autorisations ont été délivrées pour la construction de 14.150 logements en Suisse, ce qui représente un accroissement de 17,5%. Les autorisations ont augmenté en particulier dans les villes, mais également dans les communes de moins de 5.001 habitants. La hausse a été particulièrement forte dans les agglomérations de Genève et Lausanne. Seule l'agglomération de Berne a accusé une diminution du nombre de logements autorisés.

(ap)