Initiative contre le mitage

12 février 2019 07:04; Act: 12.02.2019 07:04 Print

Le non a mis (presque) tout le monde d'accord

Nombre d'opposants ont estimé que le mitage est déjà suffisamment freiné par la loi révisée sur l'aménagement du territoire, révèle le sondage post-votation de Tamedia.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Les Suisses ont rejeté dimanche l'initiative contre le mitage du territoire avec 63,7% de non. Le sondage post-votation de Tamedia, éditeur de «20 minutes», révèle désormais quelques détails sur le vote.

Premier constat: le non semble avoir mis tout le monde d'accord, du moins presque. Aucune différence notable n'a en effet été constatée selon l'âge, le revenu ou le lieu de domicile des votants. Le rejet du texte est très clair dans toutes ces catégories. Sans grande surprise, les sympathisants de tous les partis, sauf ceux des Verts (74% de oui) et du PS (53% de oui), ont glissé un non dans l'urne.

L'argument qui a le plus convaincu les opposants est celui selon lequel le mitage est déjà suffisamment freiné par la loi révisée sur l'aménagement du territoire (LAT). Toujours du côté des opposants, c'est la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga qui a été jugée la plus convaincante.

Le sondage a aussi confirmé ce que Simonetta Sommaruga disait déjà dimanche, lors de la conférence de presse du Conseil fédéral: «Le rejet de l'initiative n'est pas un non à la protection du paysage.» Une majorité de la population se dit en effet prête à prendre des mesures pour lutter contre le mitage. 61% des sondés estiment ainsi que la réglementation en matière de construction devrait être assouplie afin que les immeubles puissent être construits un peu plus en hauteur. Cet avis est partagé les sympathisants de tous les partis, même ceux ayant rejeté le texte des Jeunes Verts.

Quelques informations sur le sondage

Le sondage post-votation a été réalisé le 8 et le 10 février 2019 sur les sites des différents titres de Tamedia. Pas moins de 10'162 personnes issues de toute la Suisse ont participé. Les politologues Lucas Leemann et Fabio Wasserfallen ont pondéré les réponses en fonction de variables démographiques, géographiques et politiques afin de correspondre le plus étroitement possible à la structure de la population suisse. La marge d'erreur est de 2,2%.

(ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gaby gex le 12.02.2019 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça suffit

    Des conneries de votation qui nous coûte bonbon

  • Jean-Maurice le 12.02.2019 08:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Intérêt

    On a déjà eu assez de sondages, le résultat était très clair, les arguments connus aussi, quel intérêt de réaliser encore un sondage après le vote pour redire ce qu'on sait déjà. Au moins posez des questions sur l'avenir...

  • un bon tuyau le 12.02.2019 08:26 Report dénoncer ce commentaire

    que d'argent jeté en l'air

    A quant une votation pour que le PS et les verts ne seront plus reconnus par le parlement et le peuple ?

Les derniers commentaires

  • Jean110 le 12.02.2019 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Résultat du vote, conséquences

    D'habitude quand les masses prolétariennes ne soutiennent pas la La Gauche plurielle , celle-ci dépose plainte auprès de la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg.

  • Edhit Orial le 12.02.2019 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CQFD

    Et bien oui tout le monde est d'accord avec 37% de participation. CQFD.

    • cqfd le 12.02.2019 14:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Edhit Orial

      ben les absents ont toujours tord et pourquoi s'occuper de ceux qui s'en doute de tout? oui le non a mis toutes les personnes qui ne s'en doute pas d'accord.

  • Conrad Zimmermann le 12.02.2019 13:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Votation perdue d'avance mais utile

    Votation perdue d'avance mais utile, faux des contre pouvoir au capitalisme, à l'ultra-libéralisme et autre dérives..

  • ......... le 12.02.2019 11:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ........

    Les votations à part faire peur aux gens je ne vois pas à quoi ça sert? Pauvre petits suisses......

    • Jean-Marc le 12.02.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

      initiative

      Une fois on a eu le droit à une initiative qui voulait restaurer la peine de mort, vous vous souvenez?

  • Constate que.. le 12.02.2019 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    incapables d'avoir votre propre avis.

    ya un truc qui me chiffonne: quand on voit et lit le nombre de gens en Suisse qui méprise Simonetta Sommaruga et qui, avouons-le, révérait de ne plus la voir, comment ce même peuple, peut-il voter en faveur d'une loi qu'elle défend? les gens n'arrivent pas à voter selon leur conscience? ces gens qui votent depuis X années pour le même parti, sans réfléchir, en recrachant des arguments qu'ils ne comprennent même pas, on devrait vous retirer le droit de vote. même les pauvres ont voté contre eux-mêmes. tellement pathétique.. on se revoit dans 10ans quand ce sera encore pire.

    • Jean-Mauricr le 12.02.2019 12:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Constate que..

      Déjà Sommaruga comme ses collègues est obligée de défendre l'avis du Parlement, qui n'est pas forcément le sien. Ensuite, si on vote en fonction en fonction des personnes et pas du contenu, mieux vaut s'abstenir.

    • Constate Aussi Mais Differement le 12.02.2019 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Constate que..

      Vos remarques sont comme qui dirait sans fondements. Et oui personne ne peut dire qu il est exactement comme une autre et voterait toujours pareil que cette autre personne. De même personne ne peut dire qu il vote pour un parti et sur les sujets proposés toujours comme son parti décide. En plus il peut arriver que deux votants vote pareil pour des raisons complètements opposées. Et oui ne pas être un mouton peut impliquer qu un jour un UDC vote de la même manière que Simonetta, l'esprit libre de toute contrainte partisane.