Suisse

19 juin 2011 14:08; Act: 19.06.2011 14:36 Print

Le nucléaire inscrit au patrimoine?

Abandonner le nucléaire ne signifie pas que toutes les centrales seront automatiquement détruites. Les tours de refroidissement pourraient entrer au patrimoine national.

storybild

L'Office fédéral de la culture envisage la possibilité d'inscrire la tour de refroidissement de la centrale nucléaire de Gösgen (SO) au patrimoine national suisse.s (Photo: Keystone)

Une faute?

Lorsque la centrale atomique de Leibstadt cessera son activité en 2034, la Suisse sortira définitivement de l’ère du nucléaire. Plus aucune nouvelle centrale ne verra par conséquent le jour. C’est du moins ce qu’ont décidé le Conseil fédéral et les conseillers nationaux. Les installations devront être démontées, ce qui coûtera des milliards de francs aux propriétaires.

Les défenseurs des monuments et des sites pourraient cependant avoir leur mot à dire dans ce démantèlement. «Il n’est pas dit que la sortie du nucléaire signifiera automatiquement l’arrêt de mort des centrales elles-mêmes», explique Johann Mürner, le chef de section du patrimoine culturel et des monuments historiques à l’Office fédéral de la culture (OFC). «Car il est tout à fait envisageable que des parties d’une centrale puissent être conservées en raison de leur intérêt patrimonial. Je pense tout particulièrement aux tours de refroidissement de Gösgen et de Leibstadt», confie ce fonctionnaire à la «NZZ am Sonntag». Stefan Blank, responsable soleurois du patrimoine, abonde dans ce sens : « C’est une bonne idée qu’il faudra examiner de près», remarque-t-il.

Quant aux historiens de l’architecture, ils sont encore assez réservés. Michael Hanak élabore actuellement pour le canton de Soleure un inventaire des constructions à conserver. La période examinée s’étend des années 1940 à 1980. «Il faudrait que la centrale ait une signification spéciale. Qu’elle soit la première, ou la dernière, construite, par exemple. Elle devrait encore remplir une fonction, ce qui dans le cas présent sera difficile à inventer», remarque ce spécialiste. A l’OFC, on pense que la question du choix devra se poser au plan international pour voir si une centrale proche de la Suisse aurait une valeur emblématique, constate Johann Mürner de l’OFC.

(rga)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Benoit Maçon le 19.06.2011 15:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gâcher le paysage

    Non Ca ne sert de garder un tas de béton qui ne servirai qu'à gâcher le paysage et même si cela coute cher les exploitants on assez gagner dessus ils ont cas payer.

  • etienne2000 le 20.06.2011 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    centrale musé

    Cela pourras aussi etre bien une ancienne centrale qui serve de musée pour des visite de classe d'école et autres, normalement dans une centrale "Active" on ne peut visiter que certaines partie, la en tant que "Musée" elle pourrais etre visité integralement.

  • Michel MARTIN le 19.06.2011 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    Poisson d'avril !

    D'habitude les farces se font le premier avril ...

Les derniers commentaires

  • etienne2000 le 20.06.2011 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    centrale musé

    Cela pourras aussi etre bien une ancienne centrale qui serve de musée pour des visite de classe d'école et autres, normalement dans une centrale "Active" on ne peut visiter que certaines partie, la en tant que "Musée" elle pourrais etre visité integralement.

  • con-tribuable le 20.06.2011 00:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi pas

    Si ça permet d'économiser des milliards payés par les contribuables, pourquoi pas. Si ça ne gênait pas les habitants quand la centrale fonctionnait, ça les gênera encore moins une fois que la centrale ne sera plus en fonction.

  • Maat le 19.06.2011 18:19 Report dénoncer ce commentaire

    Inesthétique?

    Je rappelle juste ici à ceux pour qui toute construction humaine est forcément une atteinte inacceptable au paysage, quen son temps la Tour Eiffel a été considérée comme une horreur quil aurait fallu démolir au plus vite dès la fin de lexposition pour laquelle elle avait été construite! La forme dune tour de refroidissement, comme celle de bien des barrages-voûtes, autre exemple, nest de loin pas ce qui se fait de plus inesthétique en matière de construction industrielle.

  • bonsoir le 19.06.2011 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    svp!!!

    ne dites pas 'inscrire au patrimoine' mais 'conserver pour une remise en fonction'. cela sera plus facile a faire passer le moment venu

  • Enrique le 19.06.2011 15:31 Report dénoncer ce commentaire

    Vous êtes lourds...

    Quand es-ce que l'on inscrit aussi mon cul au patrimoine national ? Il est magnifique.