Handicap

15 octobre 2019 19:43; Act: 15.10.2019 19:51 Print

Le parcours du combattant des malvoyants en ville

par Pauline Rumpf - Pour la journée internationale de la canne blanche mardi, la Fédération des aveugles et malvoyants proposait aux passants de tester le déplacement citadin sans la vue. Best of en vidéo.

Sur ce sujet
Une faute?

Comment trouver son chemin en ville quand on y voit mal ou pas du tout? C’est l’expérience qui a été proposée aux passants de plusieurs villes, hier, pour la Journée internationale de la canne blanche. L’action a notamment sensibilisé le public au fait de dégager les lignes en relief qui servent de guide aux abords des gares et grands axes.

«Quand les gens sont dessus, ils se poussent, sauf s’ils ont le nez dans leur smartphone, explique Pierre Calore, président de la section vaudoise de la Fédération des aveugles et malvoyants. C’est plus grave quand c’est des sacs, des bagages ou des vélos... ou une trottinette électrique qu’on ne détecte pas par l’ouïe.» Un constat d’insécurité partagé par les testeurs.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hummerh2 le 15.10.2019 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courageux

    Et dire que l'on se plaint quand nous avons toutes nos facultés. Moi je dis chapeau bas à toutes ces personnes qui ont un handicape et qui vivent dans l'ombre.

  • Botan le 15.10.2019 21:36 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'est pire aveugle

    Et que dire des gens collés à leur smartphone qui se rendent volontairement aveugle et percutent les personnes déficientes visuelles ? On devrait aussi leur faire tester ça aux gens.

  • Lappe Alice le 15.10.2019 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, ben c'est sûr.

    ça doit pas être facile en ville probablement que c'est pire en forêt, et plus dangereux encore du côté du Creux-du-Van. Pas oublier que les malvoyants y voient mal, et que les aveugles n'y voient pas du tout. C'est un handicap qui restreint pas mal l'autonomie, quand même.

Les derniers commentaires

  • soleil le 16.10.2019 17:49 Report dénoncer ce commentaire

    l'allume hier

    vivent dans l'ombre dites vous? est-ce à prendre au 1er degré?

  • Christophe le 16.10.2019 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Abe

    Et encore... Ils ont rien vu.

    • Louis le 16.10.2019 10:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Bornéo

      C'est pas mieux en voiture!!! A croire que le responsable de la mobilité à Genève est malvoyant!!!

  • Kif Kif le 16.10.2019 06:46 Report dénoncer ce commentaire

    Bouricot

    Quand un/e polit(to)card te dit qu'il est important pour le/lui d'avoir une attention particulière pour les personnes en situation d'handicape...il fait sa promo...dans la réalité, il s'en tape !!!! Continuez à aller voter en croyant que les partis comptent, c'est du kif kif

    • Pascal Brouillard le 16.10.2019 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Kif Kif

      Prouvez-le.

    • Coach de Vie le 16.10.2019 17:44 Report dénoncer ce commentaire

      @Pascal Brouillard

      Pourquoi faire? Vous ne savez pas utiliser un navigateur et vous n'êtes pas capable d'analyser des situations simples? Vous savez, je donne des cours et j'organise des séminaires pour aider les gens comme vous.

  • Bob le 16.10.2019 02:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lol

    C'est pas comme s'il voyait cet article ahah

    • GrosNaze le 16.10.2019 06:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bob

      L'intélligent du jour...

  • Jamc le 16.10.2019 00:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et toutes ces lignes au sol...

    Ont été mises au point au japon par un certain monsieur Miyake en 1967. Trois ans plus tard il y en avait dans quasiment toutes les gares du pays...