Suisse

04 décembre 2019 11:44; Act: 04.12.2019 12:14 Print

Le parlement adopte la réforme de la PCi

Les tâches de la Protection civile ne répondent plus aux menaces qui planent sur la population. La loi sur la PCi sera donc révisée.

storybild

L'obligation de servir commencera au plus tôt à 18 ans et se terminera au plus tard à 36 ans. (Photo: Keystone/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux Chambres fédérales se sont mises d'accord sur la réforme de la loi sur la Protection civile. Le Conseil des Etats s'est rallié tacitement mercredi au National sur la question des abris.

La loi ne répond plus aux risques actuels comme le terrorisme, les pandémies, les catastrophes naturelles ou les pannes électriques. La révision doit permettre de réagir à ces développements.

Elle prévoit aussi de réduire et d'assouplir la durée du service obligatoire de la Protection civile afin de l'harmoniser avec le service militaire. L'obligation de servir commencera au plus tôt à 18 ans et se terminera au plus tard à 36 ans.

Pas de service long

Les Chambres se sont opposées à un service long. Le Conseil fédéral prévoyait un total de 245 jours de service sur 12 ans, tant pour la troupe que pour les sous-officiers. Il voulait laisser la possibilité de l'effectuer en une fois.

Les personnes astreintes accomplissent environ 70 à 80 jours de service. Il n'y a pas de raison pour qu'elles effectuent volontairement 245 jours de service, ont estimé les parlementaires. Les jours de service effectués volontairement pourront être comptés lors du calcul de la taxe d'exemption.

Le Conseil fédéral pourra rappeler les personnes qui ont été libérées du service obligatoire 5 ans auparavant au plus. Mais seulement afin de renforcer les effectifs de Protection civile, notamment en cas de conflit armé.

Catastrophes à l'étranger

Les astreints ne seront pas convoqués en cas de catastrophe exceptionnelle affectant les infrastructures fondamentales d'une région étrangère. La Protection civile ne dispose pas de structure de direction adaptée à des engagements à l'échelle mondiale.

Le service civil ne figurera pas parmi les organisations partenaires oeuvrant dans le cadre de la protection de la population. Il ne dispose pas des structures nécessaires. Il manque ainsi de rapidité pour être déployé en cas de catastrophe.

Malentendus sur les abris

Les sénateurs ont levé la dernière pierre d'achoppement en suivant le National sur la question des abris de la Protection civile et les contributions de remplacement. Ces contributions ne doivent être affectées qu'à la rénovation d'abris privés et publics ou à des tâches de formation dans la Protection civile. Pour les abris privés, la prise en charge des coûts ne sera possible que si les propriétaires ont respecté leurs obligations.

Le Conseil des Etats avait dans un premier temps décidé que ces contributions devaient couvrir l'ensemble des coûts occasionnés après la construction d'abris privés. Il y a eu des malentendus sur cette question, a souligné la ministre de la défense, Viola Amherd. Les clarifications apportées depuis ont convaincu les sénateurs, a précisé Josef Dittli (PLR/UR) au nom de la commission.

Les parlementaires se sont également mis d'accord pour que la Confédération s'assure que les systèmes d'alarme soient accessibles aux personnes handicapées.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Obsolète le 04.12.2019 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    ProtectionDeL'imcompétence

    Cela fait bien 15 ou 20 ans que la protection civile est obsolète. J'ai participé à la PCi pendant 11 ans. La première année était très intéressante, avec cours de pompiers, de secours etc. Les dix autres années ont été remplies par des déménagements d'objets entre abris antiatomiques, des interminables attentes par pur manque d'organisation et une incompétence grotesque de ses dirigeants, qui convoquent sans sourciller six personnes pour déplacer une machine à café.

  • Bernardo le pionnier le 04.12.2019 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    Logique humaine

    Le Conseil des Etats dit que la PC n'est pas adaptée aux risques de terrorisme mais ils laissent les musulmans extrémistes distribuer des faux corans dans la rue. On tire sur la PC mais on ne leur donne aucune responsabilité, comment voulez-vous qu'ils organisent des cours sympa ? Les abris PC sont toujours vides alors qu'ils pourraient accueillir de nombreux SDF durant les périodes de froid. Mais ça n'est pas intéressant économiquement parlant... Donc soit vous donnez des vrai missions à la PC, soit vous la virez et vous virez ces foutues taxes avec. Cessez de leur faire payer vos choix !

  • inutile le 04.12.2019 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    protection civile

    Souvenir: Je fais une demande de congé de PCi pour urgence au travail (au vrai travail): Refusée catégoriquement ! Arrivé à la PCi, le sergent en chef nous explique: "Alors j'ai demandé à la police et aux pompiers si on pouvait intervenir avec eux... ben... ils ont dit non, qu'ils n'ont pas besoin de nous, mais ne vous inquiétez pas, je vais encore insister..."

Les derniers commentaires

  • Fernand le Grand le 04.12.2019 16:57 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage

    Les gens qui avaient subi des inondations cet été oublient vite qui les a aidés...

  • AncienPCiste le 04.12.2019 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Plus utile que l'armée en tout cas car les actions sont concrètes contrairement à l'armée...par contre veto avec l'histoire du terrorisme, la PC n'est pas la police ni l'armée ni un service médical...

    • PCiste le 04.12.2019 17:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @AncienPCiste

      Non mais là pour assister les victimes de terroristes, gros malin.

    • Ex militaire le 04.12.2019 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @AncienPCiste

      Pour que les actions de l'armée soient concrètes il faudrait que la Suisse soit agressée par une puissance étrangère. Si tu attend une guerre pour ça, va vivre dans un pays en guerre cela deviendra très concret pour toi.

    • Toto le 04.12.2019 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ex militaire

      Garde à vous, repos mon gars... des missions tel que assurer la sécurité d'une gare, un aéroport ne nécessite pas une guerre que je sache ? Lors de catastrophe naturelle il y en a du matos militaire qui pourrait être utilisé ...

    • Tito le 04.12.2019 20:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @PCiste

      La PC n'a pas de corps de médecin ni de psychologue...bis repetita....

    • Du calme soldat le 05.12.2019 08:20 Report dénoncer ce commentaire

      @Ex militaire

      Pour information, dans d'autre pays européens (qui ne sont pas forcément en guerre) les gares ou places publiques tel que la place du Dôme de Milan p.ex. sont surveillées par des soldats armés et par la police. Donc notre belle armée de petits suisses ne sert strictement à rien.

  • Blabla le 04.12.2019 16:11 Report dénoncer ce commentaire

    Merci !

    Même si aujourd'hui la PCi ne faite que de mettre en place des barrières lors de manifestations et s'occupe vaguement de la circulation, elle est toujours plus utile que l'armée.

  • Jean Dorm' le 04.12.2019 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Abus de pouvoir

    Et la PCi qui est utilisé à des fins commerciales privés? Je fais référence ici à Avenches!!!!!!!

  • CC D le 04.12.2019 14:32 Report dénoncer ce commentaire

    Pas généralisé

    Vu les commentaires, je suis le seul à avoir fait quelque chose d'utile à la PC: Lors des intempéries à Lausanne ya une année, en équipe avec les pompiers pour vider les caves d'eau, idem lors d'une inondation au CIO. Visites de personnes agées seules, lors du plan canicule avec la police. Surveillance lors des négociations pour le nucléaire iranien à Lausanne, etc... Ah mon grand regret, j'ai jamais pu boire une seule goutte d'alcool à la PC depuis que j'y suis

    • Nardo le 04.12.2019 17:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @CC D

      Mon seul regret ton seul regret !!! Pourquoi est-ce indispensable de pouvoir boire de l'alcool ?

    • Curt le 05.12.2019 07:21 Report dénoncer ce commentaire

      Ok boomer

      Comprendre le 2eme degré est apparement complexe, boomer.