Editions

29 juin 2011 13:36; Act: 29.06.2011 13:45 Print

Le père de L'Age d'Homme est mort

Le fondateur des éditions de L'Age d'Homme a perdu la vie dans un accident de voiture, mardi.

storybild

Le fondateur des éditions a perdu la vie. (Source: lagedhomme.ch)

Une faute?

L'éditeur Vladimir Dimitrijevic est mort mardi soir à l'âge de 77 ans. Le fondateur et directeur des éditions L'Age d'Homme a perdu la vie dans un accident de la circulation alors qu'il se rendait de Lausanne à Paris, a indiqué L'Age d'Homme mercredi à l'AFP.

Sa dépouille va âtre rapatriée à Lausanne. Un office orthodoxe sera célébré dans cette ville où il résidait, a indiqué la maison d'édition sans pouvoir en préciser encore la date.

«De nationalité serbe, et vivant en Suisse, Vladimir Dimitrijevic, né en 1934, était un passeur, qui avait quitté sa Yougoslavie natale à vingt ans pour s'établir en Suisse où il a très vite eu l'objectif de faire connaître la littérature des pays de l'Est», a-t-on précisé de même source. Il avait fondé éditions L'Age d'Homme en 1966 à Lausanne.

M.Dimitrijevic a conçu le catalogue de sa maison d'édition, qui célébrera en novembre ses 45 ans, comme «une mosaïque colorée» (4.500 titres disponibles), comme il aimait à le dire. Il a notamment édité Vassili Grossmann, Alexandre Zinoviev, Vladimir Volkoff, Eugenio Corti, Georges Haldas, Milos Tsernianski, Charles- Albert Cingria, Pierre Gripari.

La devise de sa maison d'édition était: «Une ouverture sur le monde». Il était lui-même l'auteur de plusieurs ouvrages et avait publié en 1986 un livre d'entretiens avec Jean-Louis Kuffer.

(ats)