Disparus zougois

09 février 2011 16:40; Act: 10.02.2011 08:16 Print

Le père et ses deux fils retrouvés

Le père de famille zougois et ses deux fils de 7 et 10 ans, qui étaient portés disparus depuis lundi soir à Neuheim (ZG), ont été retrouvés mercredi sur une autoroute au sud de Milan.

storybild

Le père Erich Zimmermann et ses deux fils Tim et Lorin. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le père de famille zougois et ses deux fils de 7 et 10 ans, qui étaient portés disparus depuis lundi soir, ont été retrouvés sains et saufs mercredi. Ils se trouvaient près de Milan, sur une aire de repos de l'autoroute reliant la ville lombarde à Bologne (I).

Les enfants et leur père «se portent bien, compte tenu de circonstances». L'homme âgé de 50 ans paraissait toutefois «confus» lorsque les policiers italiens l'ont interpellé, indique la police zougoise.

Les trois portés disparus se trouvaient depuis plusieurs heures sur l'aire d'autoroute, sans argent et sans nourriture, alors que le réservoir d'essence était vide. Selon l'agence de presse ansa, des conducteurs ont averti la police italienne. Cette dernière a averti le Département fédéral des affaires étrangères après avoir pris en charge le père et ses deux fils, précise la police zougoise.

Ramenés mercredi soir

Les raisons de la disparition restent peu claires. On ignore pour l'instant le motif qui a poussé le père de famille à emmener ses enfants en Italie. La police zougoise n'avait exclu ni la piste de l'enlèvement ni celle d'un accident.

Rien n'indiquait que cet entrepreneur indépendant et politicien local avait des problèmes dans sa vie privée ou professionnelle. Le sort qui l'attend n'est pas encore connu.

L'homme et ses deux fils devaient dans un premier temps être amenés en soirée à la douane de Chiasso (TI) par la police italienne. Ils devaient ensuite être pris en charge par la police zougoise afin de les ramener dans leur canton.

Vaines recherches en Suisse

Une importante opération de recherche avait été lancée par les autorités dans la région de Neuheim (ZG), où est domiciliée la famille. Le père et ses deux garçons avaient quitté la maison familiale lundi soir vers 17h15 pour aller faire des courses à Zoug mais n'étaient pas rentrés.

Ils étaient recherchés dans toute l'Europe via le système d'information de Schengen. Les autorités s'apprêtaient à envoyer des plongeurs dans le lac de Zoug. La veille, les rives avaient été passées au peigne fin, mais la police était restée bredouille.

Un hélicoptère Super Puma de l'armée, équipé d'une caméra thermique, a en outre survolé la région en vain. La localisation du téléphone portable du père n'avait rien donné non plus.

Parallèle avec l'affaire des fillettes

Tandis que les policiers vaudois recherchent deux fillettes portées disparues depuis le 30 janvier, qui auraient été enlevées par leur père, celui-ci ayant mal supporté d'être séparé de sa femme, la police zougoise avait précisé que dans l'affaire de Neuheim le couple ne rencontrait pas de difficultés.

D'après les premiers éléments de l'enquête, rien n'indiquait que l'homme ait eu des tendances suicidaires.


(ats)