Sondage Tamedia

21 octobre 2019 10:31; Act: 21.10.2019 13:19 Print

Les Verts ont mobilisé les abstentionnistes de 2015

par Valentina San Martin - Les Verts sont les grands gagnants de cette élection. Le parti s'est mis quelques électeurs du PS dans la poche. Mais surtout, il a réussi à obtenir les votes des Suisses qui avaient renoncé à aller aux urnes en 2015.

storybild

Les Verts représentent aujourd'hui la quatrième force politique à la chambre du peuple. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Verts ont réalisé une réelle prouesse dimanche. Parmi le grand nombre d'électeurs mobilisés par le parti, le sondage mené par Tamedia révèle que 16% des femmes et 17% des 18-34 ans ont voté pour les écologistes. Ils ont également séduit certains électeurs qui s'étaient abstenus de participer aux élections fédérales de 2015. En effet, 19% de celles et ceux qui n’avaient pas voté il y a 4 ans ont choisi les Verts en 2019.

L'analyse montre également que les pertes du PS découlent d’un glissement à l’intérieur de la gauche. Pas moins de 20% de l'électorat acquis au PS en 2015 s'est redirigé vers les Verts cette année. Du jamais vu, puisque c’est la première fois qu’autant d’électeurs bifurquent d’un parti à l’autre.

Du côté des vert'libéraux, c'est un peu dans tous les partis mais surtout au PBD qu'ils sont allés piocher des voix, puisque 14% des électeurs de ce petit parti en 2015 ont viré à l'écologie libérale cette année. En revanche, les vert'libéraux ont également perdu 14% de leurs votants en faveur des Verts.

Dans le camp de droite par contre, aucun mouvement de cette ampleur n’est à noter. Les votants restent plutôt stables dans leur choix. Les pertes de l'UDC, elles, s'expliquent notamment par une mobilisation de sa base relativement faible, et une incapacité à faire voter ceux qui ne l'avaient pas fait en 2015.

Les coûts de la santé restent la préoccupation n°1

La question du climat est la principale préoccupation des électeurs du parti vert’libéral et des Verts, mais elle n'est que la troisième pour l'ensemble des votants. En outre, seuls 28% des soutiens de l'UDC pensent que c'est un enjeu important ou plutôt important.

Pour ceux-ci, les coûts de la santé restent l'enjeu le plus pressant, comme le montraient déjà les enquêtes précédentes. 31% des personnes interrogées sont d'avis que le Parlement devrait s'inquiéter des coûts de la santé en premier lieu. En deuxième place, on trouve la prévoyance vieillesse et le niveau des retraites. Thèmes de l'UDC durant la campagne, l'Europe arrive en quatrième place, et la migration en cinquième.

Pas de conseiller fédéral Vert

Néanmoins, les chiffres révèlent aussi qu’une majorité de l'électorat n'est pas favorable à ce que les Verts aient un siège au Conseil fédéral. En effet, 51% des Suisses sont contre, et 40% pour. Ce changement dans la composition du gouvernement, amplement discuté ces dernières semaines, n'est soutenu que par l'électorat du PS, des Verts et des Vert’libéraux.

Les commentaires les plus populaires

  • FanDu46 le 21.10.2019 12:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis triste car ...

    Ce n'est plus dans la politique mais dans les citoyens que je n'ai plus confiance ! Ils sont devenus tellement manipulables ne s'intéressant à rien, ils sont tellement cédules ! S'il y a bien un parti politique incohérent c'est bien celui-ci qui ne vit pas dans le concret mais dans l'émotionnel ! Les citoyens auront le temps de s'en rendre compte d'ici les prochaines élections... Dans 4 ans !

  • Roger le 21.10.2019 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La roue tourne

    Les Suisses doivent passer par l'étape « verte » pour se rendre compte que c'est une belle arnaque! Ensuite on reviendra aux vrais dossiers! Mais c'est normal, les journalistes ont poussé dans ce sens, le peuple suis! Dans 2-3 ans, la roue tournera à nouveau! Et ainsi va la politique ...

  • Thierry le 21.10.2019 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mauvais titre

    Les verts ont mobilisé les abstentionnistes... euh... alors pourquoi il n'y avait que 46% de votants? Cela fait tout de même 54% d'abstentionnistes...

Les derniers commentaires

  • cp le 21.10.2019 22:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut équilibrer les débats

    J'ai voté vert et vert libéral. De mélanger les deux m'a permi d'être en faveur de l'écologie qui n'avait pas encore assez de voix pour pouvoir améliorer la situation. Je ne suis pas pour qu'il y ait que des verts au pouvoir mais bien un mélange égal de chaque partis. Comme il y a plus de vert et vert libéraux au gouvernement maintenant qu'avant mais qu'il reste aussi beaucoup de candidats d'autre partis ça permettra juste de mieux équilibrer le débat et que les questions écologiques soit mieu prises en compte. D'ailleurs on peut vraiment faire encore mieu dans l'équilibre des partis. Cela permettrait d'éviter toute décisions extrêmes et de trouver un compromis pour chaque sujet qui convient à tous.

  • AlexTec le 21.10.2019 19:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faudra pas venir pleurer...

    Les personnes qui vote vert faudra pas venir pleurer quand ils vont nous taxer à tour de bras sur tous. Les gens oublie vite que ces gens tous partis confondues on pas les mêmes que nous. On nom reparle dans 5 ans.......

  • Jean-Maurice le 21.10.2019 19:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre

    Participation totale en baisse mais on a mobilisé les abstentionnistes ? Soit le sondage tamedia est mal fait, soit une grosse part des votants de 2015 se sont abstenus, et ça c'est inquiétant....

  • Peter Heidi le 21.10.2019 18:42 Report dénoncer ce commentaire

    Lundi au soleil!

    C'est réjouissant de voir l'udc perdre autant d'argent avec des trolls russes!

  • Exclamation le 21.10.2019 18:09 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage

    Alors les abstentionnistes auraient mieux fait de le rester !