Drame de Gachnang (TG)

14 mai 2012 10:34; Act: 14.05.2012 12:00 Print

Le policier aurait dû mieux cacher son arme

Après la mort d'un écolier de 13 ans qui jouait avec une arme de police en septembre à Gachnang (TG), l'enquête pénale conclut que le policier n'avait pas pris toutes les mesures de sécurité nécessaires.

Sur ce sujet
Une faute?

Un écolier de 13 ans qui jouait avec une arme de police est décédé en septembre à Gachnang (TG). L'enquête pénale déclenchée à l’époque arrive à la conclusion que le policier n'avait pas pris toutes les mesures de sécurité nécessaires pour éviter un drame. Une ordonnance pénale a été émise pour homicide par négligence.

Le Ministère public thurgovien estime que le manque de diligence pour la conservation de l'arme a favorisé l'accident, indique-t-il lundi. Le membre de la police cantonale peut encore faire appel de la décision.

Trois écoliers impliqués

Le 17 septembre dernier, trois écoliers s'amusaient avec l'arme de service d'un policier lorsqu'un coup de feu est parti. Gravement touché au cou, un des garçons est décédé un jour plus tard à l'hôpital. La victime n'était pas le fils du policier à qui appartenait l'arme.

A la suite du drame, le commandant de la police cantonale a décidé d'édicter de nouvelles directives sur l'arme de service. A domicile, le policier doit désormais garder sous clé son pistolet dans un coffre ou dans une valise.

(ats)