Suisse

03 avril 2019 18:21; Act: 03.04.2019 18:23 Print

Le prince du Liechtenstein reçu à Berne

Le prince héritier Alois de Liechtenstein et son épouse Sophie ont entamé mercredi leur visite d'Etat de deux jours en Suisse.

Une faute?

Le couple princier du Liechtenstein a été reçu mercredi après-midi avec les honneurs militaires à Berne avant d'être accueilli par l'ensemble du Conseil fédéral.

Les entretiens officiels au Bernerhof ont principalement porté sur la célébration du centenaire des relations bilatérales, sur des sujets liés à l?Europe, dont le Brexit, et sur la coopération entre les deux pays sur le plan international, ont indiqué les services du président de la Confédération Ueli Maurer.

Les discussions se sont en particulier centrées «sur des défis communs aux deux pays, notamment le tournant numérique, la migration et les questions financières et fiscales». Berne et Vaduz ont «rappelé l'importance du bon fonctionnement de réglementations internationales, tant dans le domaine financier que pour celui de la migration», selon le communiqué.

Les délégations ont par ailleurs salué «l'excellente coopération» entre la Suisse et le Liechtenstein dans le cadre de l'Association européenne de libre-échange (AELE) et à l'ONU, où les deux pays s'investissent pour un système multilatéral «robuste et efficace».

Deuxième journée à Lausanne et Vevey

Outre M. Maurer, le conseiller fédéral Ignazio Cassis et la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter ont participé aux entretiens officiels. Un dîner de gala était ensuite prévu en soirée.

Le président de la Confédération et le couple princier héréditaire passeront la seconde journée de cette visite d'Etat en Suisse romande. Les thèmes de la recherche et de l'innovation seront notamment au programme, notamment à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). La visite d'Etat prendra fin l?après-midi, à Vevey (VD), après une croisière sur le lac Léman.

L'année 2019 marque non seulement le 300e anniversaire du Liechtenstein, mais aussi le 100e anniversaire des relations bilatérales avec la Suisse. C'est également depuis en 1919 que la Suisse défend les intérêts du Liechtenstein et de ses ressortissants dans tous les pays où la Principauté n?a pas de représentation.

(nxp/ats)