Lucerne

16 juillet 2018 07:02; Act: 16.07.2018 11:45 Print

Le quinqua espionnait des fillettes sur les toilettes

Un voyeur pédophile, débusqué par Interpol, a écopé de 2 ans de prison, une peine commuée en thérapie.

storybild

L'homme avait filmé deux voisines, mais ne les avait pas touchées. (Photo: iStock)

Une faute?

L’affaire traitée par le Tribunal pénal lucernois est sordide. Entre 2011 et 2015, un père de trois enfants a téléchargé, consommé et rendu accessible de la pornographie enfantine sur internet, dont des photos prises en Autriche sur une plage naturiste. Il a en outre géré un forum en ligne sur lequel il discutait d’abus d’enfants avec d’autres utilisateurs.

Ce n’est pas tout. Au moyen d’une caméra dissimulée à l’intérieur d’un stylo, l’homme de 52 ans a filmé deux fillettes du voisinage qui utilisaient ses toilettes. Un jour, alors qu’il gardait la maison de l’une d’elles, il avait copié un CD de photos de famille pour en faire un montage. Un expert a qualifié le forum animé par le prévenu sur internet d’«autothérapie», l’homme ayant été lui-même victime d’abus en tant qu’enfant.

Pas d'attouchements

La gravité de ses actes a été jugée moyenne. Il n’y a pas eu d’attouchements. Les deux filles du voisinage et ses propres enfants ont été interrogés et n’ont pas fait état de tels actes.

L’accusé avait été confondu grâce à une enquête menée par Interpol. L’organisme européen recherchait en effet activement en 2014 un homme du canton de Lucerne dont l’adresse e-mail figurait dans des échanges de matériel de pornographie infantile.

Le quinqua écope d’une peine privative de liberté de 2 ans, commuée en thérapie. Selon les juges, le pronostic que l’homme récidive est très élevé. Le jugement a été rendu en procédure accélérée. Le coupable devra s’acquitter en outre de 34'000 francs de frais de procédure.

(ats)