5G en Suisse

28 novembre 2019 16:21; Act: 28.11.2019 16:37 Print

Les cantons ont attendu le fameux rapport... pour rien

Des conclusions sur les risques sanitaires de la 5G étaient espérés pour se positionner sur son déploiement. Il n'y en a aucune.

Sur ce sujet
Une faute?

La levée de boucliers contre le déploiement de la 5G avait conduit plusieurs cantons à la prudence. A Neuchâtel et dans le canton de Vaud, on avait décidé de «retenir l'examen des dossiers pour de nouvelles antennes». Genève allait même un peu plus loin et avait annoncé geler les autorisations de construire de nouvelles antennes. Tous attendaient la publication d'un rapport commandé par l'Office fédéral de l'environnement, dans lequel ils attendaient une réponse quasi prophétique à la question de savoir si les ondes 5G étaient nocives pour la santé. Ils ont attendu pour rien.

Car le rapport publié ce jeudi n'apporte aucune conclusion sur cet aspect, ni sur sa dangerosité, ni sur sa sécurité. Plusieurs options étaient sur la table quant à l'attitude à adopter à l'avenir vis-à-vis des valeurs limites des émissions d'ondes: ne rien changer, assouplir la législation, ou au contraire la rendre encore plus stricte. Et le rapport ne recommande rien, les membres du groupe de travail n'ayant pas réussi à se mettre d'accord. Ils conseillent par contre de renforcer l'information à la population et d'intensifier la recherche concernant les effets potentiels de la téléphonie mobile sur la santé.

Les Cantons attendent, les opérateurs pressent

La réaction des autorités à ce rapport vide de toutes les réponses qu'elles espéraient se fera attendre. Ni le canton de Vaud ni celui de Genève ne prendront position ce jeudi: ils viennent de recevoir le rapport et doivent en prendre connaissance dans le détail avant de décider de prolonger ou d'abandonner la rétention des dossiers.

Swisscom et Sunrise, qui avaient chacun un représentant parmi le groupe de travail, se sont eux empressés d'exposer leurs exigences: «Les craintes et les préoccupations concernant les risques de la téléphonie mobile n'ont pas été confirmées. La branche de la téléphonie mobile attend donc des cantons et des communes qu'ils traitent rapidement les demandes d'autorisation pour le déploiement de la 5G», disent-ils dans un communiqué de l'Association suisse des télécommunications.

(ywe/jef/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • les boulets le 28.11.2019 16:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non mais...

    Comment se mettre d'accord quand les opérateurs font partie de la commission ! On nous prend vraiment pour des co.. !

  • J. Croipas le 28.11.2019 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout ça pour rien

    À croire que le représentant de Swisscom et celui de Sunrise qui faisaient partie de la commission ont plus de pouvoir que ceux qui ont payé ce rapport ( les contribuables indirectement !! )

  • G.C le 28.11.2019 16:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais oui bien sûr...

    s'il y a bien quelques chose que j'ai appris, c'est de ne jamais faire confiance à Berne

Les derniers commentaires

  • ABE le 30.11.2019 00:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Utilisateur ou non ...

    L'OFCOM (Bakom) est clair en ce qui concerne l'usage des antennes directionnelles en Wifi. Lors de leur utilisation il est nécessaire de réduire la puissance d'émission afin de respecter la puissance rayonnée (EIRP). Avec la 5G, les antennes dites «adaptatives» multi-faisceaux concentrent spatialement la puissance émise sur l'utilisateur, mais aussi sur tout ce qui se trouve entre l'antenne et lui, comme une antenne directionnelle. On peut donc avoir des puissances locales très importantes, beaucoup plus qu'avec les autres types d'antennes. Dans ce cas, l'EIRP est-elle respectée ? Quel risque sanitaire pour les non utilisateur ?

  • jules dB le 29.11.2019 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce rapport

    Guidé et financé part tous les opérateurs présent. Arrêtez d'être naïfs, ou sont les intérêts pour la 5G? ils ne vont pas couper la branche sur lequelle ils sont assis

  • David1970 le 29.11.2019 15:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    5G

    Il faut déjà avoir le bon natel pour la 5 G

  • Trump le 29.11.2019 05:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut arrêter

    les conneries ,en Chine y parle déjà de la 6G on vit au moyen âge ici ...

    • Samael le 29.11.2019 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Trump

      Peut-être... Mais on vie encore

    • Et .... le 29.11.2019 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Trump

      Ce qui est étonnant, c'est que certains scientifiques chinois connaissent justement les dangers en rapport avec les fréquences élevées (micro-ondes) depuis de nombreuses années

    • jarod gibbs le 30.11.2019 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Et ....

      Et tu continu a publier en Wi-Fi malgré ce que tu sais...

  • Jean Passeetdesmeilleurs le 28.11.2019 23:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour rien ??, alors on fait rien

    Il n'y a pas de conclusion parce que personne n'ose se mouiller... car lorsqu'il y aura des complications, il faudra assumer et personne ne veut prendre de responsabilités aussi lourdes. Ce qui est compréhensible... Par contre, si l'on demande un rapport...on demande un rapport... Avec des réponses, des conclusions. Si ils ont besoin de plus de temps, il faut prendre plus de temps... et répondre aux questions. On ne peut pas conclure un rapport par ; ...il n'y a rien à conclure. Pour rien ???... ... Alors en attendant des résultats, on fait rien... c'est plus sûr.