Service militaire

17 février 2011 11:52; Act: 17.02.2011 14:30 Print

Le service longue durée a la cote

La Suisse a compté l'an passé 41'959 conscrits, soit 5,3% de plus qu'en 2009.

Une faute?

La Suisse a compté l'an passé 41'959 conscrits, soit 5,3% de plus qu'en 2009. Le taux d'aptitude est resté stable, mais le nombre de femmes a légèrement progressé à 141. Le service long a encore plus la cote: le nombre de militaires concernés a bondi de 75%.

Ce sont au total 3805 militaires qui ont été recrutés pour cette forme de service, alors qu'ils n'avaient été que 2168 en 2009, communique jeudi le Département fédéral de la défense. Dans le même temps, l'effectif féminin a progressé au total de 26 volontaires. Une sur trois a opté pour le service long.

Environ 66% des personnes recrutées ont été déclarées aptes au service militaire, 16% à la protection civile. Quelque 3,4% ont été renvoyées à la maison. Dans 39% des cas, cette décision était liée à des raison psychiques, dans 43% des cas à des problèmes purement physiques et dans 18% des cas à une combinaison des deux.

Près d'un conscrit zurichois sur deux n'a pas été retenu pour le service militaire, mais le canton a proposé le plus gros contingent avec 6500 conscrits. A l'autre bout de l'échelle, les cantons d'Appenzell Rhodes-Intérieures, Obwald et Nidwald ont connu les plus bas taux de recalés mais ils ne fournissent pas plus de 200 conscrits chacun. Les taux d'aptitude des cantons romands vont de 54,8% pour le Jura à 67,6% pour Fribourg.

(ats)